Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Agevillage s'engage et innove

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 16/05/2011

0 commentaires

Annie de VivieDepuis leur création les webmagazines Agevillage pour le grand-public, les familles, les aidants et Agevillagepro pour les professionnels de la gérontologie tentent de promouvoir, semaine après semaine, l’alliance des acteurs publics et privés en vue de l’accompagnement des personnes âgées qui se fragilisent.

Une alliance au coude à coude et non face à face”, comme le rappelle Joëlle Le Gall de AVVEC (qui allie les familles de résidents et les directeurs d’établissements et services).

Notre pays a encore du mal à anticiper les besoins croissants des personnes qui avancent en âge. IL faut toujours une crise pour sortir de la léthargie. La canicule de 2003 a déclenché des moyens nouveaux mais qui restent insuffisants. Les plans prometteurs (PSGA : plan solidarité grand âge, plan Alzheimer) laissent sur leur faim. Trés vite, l’inertie s’installe à nouveau. Les arbitrages budgétaires récents sont en défaveur des plus âgés, ils consternent voire démobilisent les professionnels, qui sont épuisés.

Malgré des rapports accablants comme celui de la Cour des comptes de 2005 qui estimait que les besoins étaient couverts à moitié, aucun acteur politique n’a encore réussi à porter la nécessité d’une alliance citoyenne (déclinés en arbitrages financiers) pour vivre et mourir debout dans notre pays.

Sans tomber dans l’angélisme

Les personnes âgées fragilisées sont-elles des consommateurs comme les autres ?

Ce sont eux qui sont pénalisés en premier par les coupes budgétaires. Et eux qui souffrent en premier de toutes les formes de maltraitance. Les actes répréhensibles envers les personnes âgées vulnérables sont intolérables, ils faut savoir les dénoncer et les faire cesser par des démarches d’amélioration continue de la qualité. Aucun service, aucune structure n’est à l’abri, la vigilance doit rester constante.

Par ailleurs, le secteur et ses enjeux économiques ouvrent des appétits qui peuvent inspirer dégoût et consternation (cf. l’ouvrage à charge L’Or Gris”).

Les quelques lignes qu précèdent répertorient les nombreuses questions qui nous mobilisent et nous font avancer chez Agevillage/Agevillagepro.com.

Quelles place pour ces consommateurs” ?

En 2006, nous avions lancé une enquête en ligne sur la réalité des conseils de la vie sociale (CVS). Depuis, avec la FNG et la FNAPAEF, nous avons récompensé des initiatives exemplaires de CVS. L’écoute de l’Association des paralysés de France (APF) notamment, nous a donné envie d’ouvrir en ligne, une boite à outils pour contribuer au développement et au suivi de ces CVS, à l’occasion de Géront’Expo ces 17, 18 et 19 mai à Paris Porte de Versailles.

Ce salon met le cap sur les approches non-médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer (nous sommes mobilisés avec l’Humanitude, plateau TV du 19 mai à 11H30), les espaces sensoriels. Nous remettrons le 19 mai notre premier Prix Jardins Thérapeutiques avec la FHF.

Proposer aux résidents de donner leur avis sur la qualité de vie dans leur maison de retraite.
En collaboration avec les opérateurs de maisons de retraites publiques (FHF), privées commerciales (Orpea, Médica, Korian), associatives, avec l’AD-PA, nous allons ouvrir un nouveau service de notre Annuaire du grand âge : la possibilité de donner un avis sur le ressenti de la vie dans l’établissement, avec la mise en valeur du point de vue du président du conseil de la vie sociale.

Des initiatives qui traduisent notre travail d’information, de partage et d’alliance objective entre les différents acteurs qui gravitent autour de la personne fragilisée, malade, mais toujours citoyenne. 


Agevillage sur Géront’Expo (Porte de Versailles), les 17, 18 et 19 mai sur le stand : P06 

Mardi 17 mai à 17H : sur le stand Agevillage, nous fêterons le lancement de notre nouveau service de l’annuaire d’Agevillage : « les résidents donnent leur avis sur leur maison de retraite » réalisé en collaboration avec la FHF (Fédération Hospitalière de France), l’AD-PA, les groupes Médica, Korian, Orpéa. 


Mercredi 18 mai à 11H
 : sur le stand de la FHF, nous présenterons notre nouvelle rubrique en ligne « Boite à outils des conseils de la vie sociale, CVS » avec la FNG, l’APF (Association des Paralysés de France), la FNAPAEF (Fédération des associations de personnes âgées et leurs familles), la Fondation Maison des Champs, Citoyennage, l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) .


Mercredi 18 mai à 13H : sur le Plateau TV du Salon, remise de notre Prix « Jardins thérapeutiques » organisé en partenariat avec la FHF et Géront’expo.

Jeudi 19 mai à 11H30 : Annie de Vivie, fondatrice d’Agevillage et Rosette Marescotti, co-auteur de la Philosophie de l’Humanitude participeront sur le Plateau TV à la matinée sur les approches non-médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer.

Partager cet article

Sur le même sujet