Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance - Alzheimer : quatre notables bordelais condamnés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/07/2011

0 commentaires

Ils avaient été poursuivis pour avoir escroqué une vieille dame trés riche

Quatre notables bordelais, dont trois proches d’Alain Juppé, ont été condamnés vendredi 1er juillet par le tribunal correctionnel de la ville à des peines allant de deux ans de prison, dont un ferme, à neuf mois avec sursis pour avoir spolié Jeanine Terrasson une riche vieille dame.

La voyante Nicole Dumont et son amant, François-Xavier Bordeaux, ex-banquier, ancien leader du PS local et proche de M. Juppé, ont été condamnés à deux ans de prison, dont un avec sursis et à cinq ans de privation de droits civiques et civils.
Aucun mandat de dépôt n’a été prononcé et les deux prévenus sont ressortis libres de la salle d’audience. Ils n’ont pas indiqué s’ils feraient appel.

Les juges ont fait montre de clémence face au vice-procureur Gérard Aldigé qui, le 25 mai, avait requis trois ans ferme à l’encontre du couple Dumont-Bordeaux, qualifié de pivot” dans cette affaire qui avait démarré en 2006, lorsque le tuteur de Mme Terrasson avait dénoncé les faits.

Agée de 88 ans aujourd’hui et placée sous curatelle renforcée, la riche octogénaire avait été diagnostiquée en septembre 2004 comme étant atteinte de la maladie d’Alzheimer.

Cette même année, Mme Terrasson, propriétaire de biens immobiliers et de nombreux objets et meubles de valeurs ainsi que de comptes bancaires en Suisse, avait fait de Mme Dumont la légataire universelle de ses biens. Par la suite, plusieurs avaient été déménagés dans un box de location tandis que d’autres s’étaient retrouvés chez certains des prévenus. De l’argent avait également été retiré dans les comptes suisses.

Tous ont assuré avoir agi dans l’intérêt de la vieille femme., le Jean-François Lhérété magistrat et ex-directeur des Affaires culturelles de la ville de Bordeaux et Martine Moulin-Boudard, ex-adjointe au Patrimoine d’Alain Juppé, ont écopé de peines de prison avec sursis : neuf mois pour M. Lhérété (deux ans avec sursis requis), un an pour Mme Moulin-Boudard, assorti de cinq ans d’interdiction d’exercer sa profession, conformément aux réquisitions. Ils ont été condamnés pour complicité d’abus de faiblesse. 

Tous les quatre ont été relaxés du chef d’association de malfaiteurs.

Franck Laradi et Natacha Farinole ont été condamnés à des peines plus légères : trois mois de prison avec sursis pour le premier à 1.000 euros d’amende avec sursis pour le second. Tous sauf Mme Farinole devront payer solidairement à la victime 86.000 euros au titre du préjudice matériel. Tous les six devront en revanche lui payer solidairement 15.000 euros au titre du préjudice moral. Ils devront enfin 30.000 euros au titre des frais de justice.

Le tribunal correctionnel a en outre ordonné la restitution de nombreux objets à Jeanine Terrasson : commode Louis XV, meuble Louis XVI, gravures, tableaux, fourrures, bijoux…

Partager cet article

Sur le même sujet