Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

"Alzheimer mon amour" de Cécile Huguenin

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/08/2011

0 commentaires

Alzheimer, mon amourL’émission de TF1 Sept à Huit de ce 28 août 2011 a diffusé le témoignage tendre et émouvant de Cécile qui a accompagné la maladie d’Alzheimer de son mari, le poète Daniel Huguenin, pendant six ans.

Peu à peu les mots manquent. Il a demandé des cigales au lieu des cigarettes” s’inquiète sa petite-fille. Je ne sais plus, dis-moi, toi, j’ai oublié, choisis” dit-il à sa femme.

Un questionnement tenace
Cécile Huguenin n’a jamais su répondre à ces questions : était-il sur une autre planète ? A‑t-il masqué ses difficultés ?

Epuisement
La maladie avançant, Daniel s’accroche au bras de son épouse, ne veut rester seul même quelques minutes le temps d’une douche.
Crime d’amour : tentation de le tuer
Je n’en pouvais plus” explique Cécile Huguenin. Elle a pensé au suicide à deux” en haut d’une falaise.
La Colère monte souvent : celle de devoir faire le deuil de quelqu’un de vivant, qui vous prend dans ses bras.

C’est l’amour qui fait tenir
Jusqu’au bout il m’a reconnue, même si mon prénom était oublié”, explique Cécile Huguenin. L’amour est là tenace, pour lui, pour ses enfants, ses petits-enfants.

La grande séparation : l’entrée en maison médicalisée.
Epuisée, quasi étouffée par une de ses crises d’angoisse, Cécile va écouter le corps médical et choisir un établissement d’accueil.
On va être bien tous les deux ici”, a dit Daniel à sa femme qui n’avait pu se résoudre à lui dire la vérité. Le lit est un peu petit, comment on va faire ?”.
Cécile salue les compétences du personnel médical qui l’a regardé et l’a accepté, tel qu’il était devenu.
La qualité de cet accompagnement est une aide pour vivre la relation jusqu’à la fin”.
Ainsi, Daniel est resté poète jusqu’au bout, toujours avec un livre à portée de main.
Petit à petit j’ai appris à aimer celui qu’il était devenu.
Il m’a aimée jusqu’au bout, son dernier mot fut mon amour”, précise Cécile Hugenin.

Voir l’extrait de lémission Sept à Huit sur TF1

Alzheimer mon amour”
de Cécile Huguenin et préfacé par Jean-François Mattéi
Prix conseillé : EUR 14,00
Broché : 127 pages
Editeur : Editions Héloïse d’Ormesson (1 juin 2011)
Pour commander en ligne

Partager cet article

Sur le même sujet