Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

A lire : Murmurer aux cœurs Alzheimer

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/05/2022

0 commentaires

Une approche différente pour entrer en lien avec des personnes malades

Spécialiste en « chant existentiel » - une approche qui consiste à utiliser le chant comme « voie d’épanouissement existentielle » - Fleur-Lise Monastesse propose dans ce nouvel ouvrage des clefs pour entrer en contact et accompagner des personnes vulnérables, et plus particulièrement celles qui souffrent de troubles neurodégénératifs.

Le ton et le style pourront rebuter certains lecteurs, reste que le livre donne des conseils pratiques pour mieux vivre au quotidien avec une personne malade et savoir entrer en relation avec elle.


L’ouvrage présente ce que Fleur-Lise Monastesse appelle « la voie du murmure », à savoir une approche d’accompagnement « basée sur l’art de la présence et du lien, dans la conscience, la tendresse et la justesse, dans une intention de nourrir le plus beau de l’humain, en nous et en eux ».

Une approche qui s’adresse aux aidants comme aux professionnels, et qui se compose de diverses facettes, à commencer par la pleine présence relationnelle.

Cette présence doit être intentionnelle, calme, attentive, affective, créative, éveillante, célébrante, parlée, chantée et en feed-back, c’est-à-dire qui s’ajuste en permanence aux réponses de l’autre.

Des propos qui peuvent paraître bien théorique, mais qui sont étayés de conseils concrets. Sur la présence sonore parlée par exemple, l’autrice explicite quels termes utiliser pour entrer en relation et se faire comprendre, dénouer les non-dits qui font peur et qui angoissent. Des formules concrètes que le lecteur pourra utiliser, expérimenter dans son quotidien pour apaiser la relation.

Autre facette clef de cette « voie du murmure », l’art d’entrer en contact et en lien. Quels leviers peut-on utiliser pour établir ce lien, en dehors de la parole, pas toujours accessible aux personnes malades ?

Fleur-Lise Monastesse propose de se servir du regard, du contact physique, d’un objet transitionnel ou encore du silence ou de la respiration. Pour elle, il existe toujours « un chemin ou un pont vers l’autre », une façon d’établir la connexion. Elle rappelle aussi l’importance de clôturer la rencontre, pour que la séparation se déroule sans angoisse et donne sa méthode pour y parvenir.

Pour aider les personnes qui souhaiteraient s’engager dans cette « voie du murmure », l’autrice consacre le cinquième chapitre de son livre à des éléments de méthodologie et surtout à des exercices pratiques et détaillés, à accomplir seul, en duo ou en groupe.

63 exercices basés sur le son, la méditation ou le toucher, la parole ou la musique, pour apprendre à accueillir les résistances (qui sont l’expression d’un besoin avant d’être un refus), entrer en contact ou encore accompagner la fin de vie : selon ses envies, ses besoins, chacun pourra piocher des méthodes concrètes à expérimenter.

Murmurer aux cœurs Alzheimer
Fleur-Lise Monastesse
Editions Le souffle d’or
Avril 2022
22 euros

Partager cet article