Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Aide à domicile : des aides pour les employeurs et les salariés

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/01/2023

0 commentaires

Des rentrées d’argent bienvenues. A partir de ce lundi, une avance sur les crédits d’impôt 2022, notamment pour l’emploi d’un salarié à domicile (mais aussi au titre des frais d’hébergement en Ehpad), sera versée sur le compte des Français concernés. Le « chèque carburant » sera quant à lui remis à ceux qui utilisent leur véhicule pour travailler, comme les aides à domicile. Explications.

Qui est concerné ?

Pour l’avance sur le crédit d’impôt, toutes les personnes qui ont employé une personne à domicile en 2022 pour la préparation de repas, de l’aide à domicile, de l’aide à la mobilité ou encore l’entretien de la maison.

Le chèque carburant s’adresse aux personnes qui utilisent leur véhicule, quel qu’il soit (à deux, trois ou quatre roues, thermique et/​ou électrique) à des fins professionnelles, sous conditions de ressource. 

Il est en effet réservé aux travailleurs qui appartiennent « à un foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence par part au titre des revenus de l’année 2021 soit inférieur ou égal à 14 700 euros », soit un salaire net de 1314 euros maximum pour une personne seule.

Dans les deux cas, il faut être résident fiscal en France.

Quels sont les montants de ces aides ?

Le montant du crédit d’impôt équivaut 50 % des dépenses engagées dans l’année, dans la limite d’un plafond de 12 000 euros par an majoré de 1 500 euros par membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans (jusqu’à 15 000 euros au maximum).

Le chèque carburant, lui, se monte à 100 euros, quelles que soient les dépenses effectuées.

Comment procéder ?

Pour le crédit d’impôt, vous n’avez rien à faire si vous avez rempli votre déclaration d’impôt correctement, en indiquant le montant des dépenses occasionnées par l’emploi de votre salarié à domicile et en déduisant, le cas échéant, les sommes perçues au titre de l’Apa (allocation personnalisée d’autonomie).

Le chèque carburant est à demander sur le site des impôts, en renseignant le formulaire dédié avant le 28 février : parlez-en à votre salarié !

Partager cet article