Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Amour, sexualité : continuer à vivre et aimer en dépit de l’âge

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/06/2021

0 commentaires
crédit photo Nilaya productions

En juin, évènements et documentaire témoignent de l’envie d’aimer quel que soit l’âge

La vie sexuelle a-t-elle une fin ? A en croire le tabou qui entoure la sexualité au grand âge, il semblerait que notre société réponde oui. En juin, différents événements sont venus lever le voile sur les désirs, les amours, les sexualités des plus âgés.

A commencer par le colloque Désirs et sexualités : vieillir sans tabous, qui s’est tenu le 17 juin au ministère des Solidarités et de la Santé.

Le but ? Interroger « les représentations d’une société qui parle de sexe, partout, tout le temps ; qui exhibe des corps, partout, tout le temps, mais qui devient soudainement très chaste et prude dès lors qu’il s’agit de nos aînés », souligne Laurène Dervieu, conseillère auprès de la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon.

La rencontre du 17 juin a donc permis d’explorer le sujet, d’apporter des éclairages experts mais surtout de donner la parole aux concernés. Des témoignages qui dessinent une société excluant du désir et de l’amour tous ceux « qu’on trouve moches », les personnes âgées, handicapées, tous ceux qui ne sont pas jeunes, bronzées et musclées, résume Marick Fèvre, autrice notamment du livre Amours de vieillesse. L’objet était également de trouver des solutions, proposer des pistes pour briser le tabou.

Inauguration officielle de la première colocation pour seniors LGBT

Le 24 juin, à l’occasion de la quinzaine des fiertés et deux jours avant la Pride 2021, était inaugurée officiellement la toute première colocation LGBT de Paris. Un projet porté par les associations GreyPride et Basiliade, la Ville de Paris, et la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP), qui permet de lutter contre les difficultés spécifiques des personnes concernées, et notamment un risque d’isolement accru.

La colocation a ouvert ses portes fin 2020 (voir notre article).

« On s’aime comme à 20 ans »

L’amour au grand âge faisait aussi l’objet d’un témoignage recueilli par Antonin Boutinard Rouelle et Laurent Follea pour leur documentaire Schnocks, la vie en vieux, diffusé le 1er juin sur France 2.

Avec pour ambition de porter un regard neuf sur les seniors, les deux documentaristes ont interrogé une douzaine d’entre eux, dont Jacqueline et André, en couple depuis 60 ans. Ou encore Marie-France, veuve, qui fait part de son envie de séduire à nouveau, à 73 ans. Des témoignages émouvants à revoir en replay jusqu’au 31 juillet 2021.

Partager cet article