Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vivre chez soi

Cesu et arrêt maladie du salarié à domicile : des démarches simplifiées

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/01/2023

0 commentaires

Si le salarié à domicile déclaré au CESU tombe malade, pour qu’il bénéficie des indemnités de la Sécurité sociale, l’employeur devait établir une attestation de salaire et la transmettre à sa CPAM (Caisse primaire d’Assurance maladie).

Les démarches ont été simplifiées fin 2022, rappelle le site de la Fepem, Particulier-employeur.

Aujourd’hui, l’attestation de salaire n’est plus demandée.

Le salarié doit transmettre à sa CPAM deux documents :
- son arrêt de travail
- une attestation sur l’honneur indiquant le dernier jour de travail chez tous ses employeurs.


Un formulaire d’attestation sur l’honneur a été créé sur le site de l’Assurance maladie (Ameli) : attestation CESU.

Le salarié doit toujours transmettre ses arrêts de travail à son employeur.

S’il n’est pas déclaré au CESU, l’employeur doit continuer d’établir une attestation de salaire en cas d’arrêt de travail du salarié.

Partager cet article