Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Dépistage précoce, conseils de prévention : tout pour prendre soin de ses reins

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/03/2021

0 commentaires

6 millions de personnes souffriraient d’un problème de rein sans le savoir

Pour la 16ème année consécutive, France Rein organise la Semaine nationale du rein afin d’informer et de sensibiliser aux maladies rénales chroniques et d’inciter au dépistage avec un professionnel de santé. Une manifestation un peu particulière cette année, contexte sanitaire oblige.

Habituellement, l’association de patients vient à la rencontre du public lors d’événements physiques (stands, etc.), mais pour éviter les contacts aux bénévoles, souvent fragiles, la semaine du rein se tiendra essentiellement à distance cette année.

Au programme, des webinaires, des spots radio, des campagnes d’affichage… Rendez-vous par exemple le mardi 9 mars à 17h pour un webinaire sur la prévention précoce de l’insuffisance rénale chronique.

L’objectif de la semaine ? Inciter les Français à se faire dépister. 6 millions de personnes souffriraient en effet d’un problème de rein sans le savoir.

La maladie rénale est en effet silencieuse, n’engendre pas de symptôme perceptible et est donc généralement diagnostiquée à un stade très avancé, avec des traitements lourds : greffe, dialyse…

« Un dépistage précoce permet une prise en charge appropriée qui ralentira, voire stoppera, l’évolution vers une insuffisance rénale dite « terminale » (lorsque les reins ne fonctionnent plus du tout), ce qui concerne environ 11 000 personnes par an (+ 2 %) », explique France Rein.

Prévention : les conseils de France Rein


Pour préserver ses reins, il est essentiel de suivre les recommandations suivantes :

  • Adopter une alimentation équilibrée, l’obésité étant un facteur qui favorise la maladie rénale.
  • Lutter contre la sédentarité en pratiquant à une activité physique adaptée à son âge.
  • Boire au moins 1,5 litre d’eau par jour, réparti sur la journée pour faciliter le travail des reins.
  • Arrêter de fumer.
  • Eviter l’excès de sel qui favorise l’hypertension (attention notamment aux plats tout prêts).
  • Eviter de prendre de l’aspirine ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme l’ibuprofène, toxiques pour le rein lorsqu’ils sont utilisés à forte dose ou à long terme. 
  • Limiter l’usage des laxatifs et des diurétiques. 
  • Eviter les herbes dites « soignantes » et plus généralement tout produit dont la composition n’est pas clairement identifiée. 
  • Consommer des protéines sans excès qui pourrait abîmer les reins, notamment dans le cadre de régimes hyper-protéinés.
Partager cet article