Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Et si on s’engageait cet été ?

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/07/2021

0 commentaires

Selon une étude menée avant la crise par les Petits Frères des Pauvres, 900 000 Français de 60 ans et plus se trouvent isolées de leur famille et de leurs amis. 300 000 d’entre eux seraient même en situation de “mort sociale”. Un phénomène d’isolement qui a tendance à s’accentuer en période estivale, propice aux départs en vacances de l’entourage. Alors, cet été, luttons contre l’isolement des plus âgés en nous engageant auprès d’eux.

L’engagement intergénérationnel

Le volontariat de jeunes en Service Civique auprès de personnes âgées contribue à renforcer les liens entre les générations et ainsi lutter contre l’âgisme, ces représentations sociales et culturelles bien souvent erronées de la vieillesse. Face à la crise sanitaire, c’est un atout précieux pour renforcer les actions de lutte contre l’isolement des personnes vulnérables engagées par les élus locaux et dans les établissements

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie

En mars dernier, le gouvernement annonçait la création de 10 000 missions de Service civique pour accompagner 300 000 personnes isolées d’ici les trois prochaines années.

Si 2 000 volontaires de 18 à 25 ans sont déjà mobilisés, l’objectif est, d’ici à l’année prochaine, d’atteindre le nombre de 5 000 jeunes engagés auprès des personnes âgées dans le cadre du Service Civique Solidarité Seniors.

Dans cette optique, le gouvernement vient de lancer une vaste campagne de communication et appelle tous les jeunes de France à rejoindre le Service civique solidarité seniors.

Trouver un job d’été utile à la société

Trouver cet été un job gratifiant, qui ait du sens, c’est possible !

Acteur de l’économie sociale et solidaire, le réseau APA a récemment annoncé que 200 jobs d’été auprès de personnes en situation de vulnérabilité sont à pourvoir.

Des missions rémunérées pour combler les départs en vacances des aidants familiaux et professionnels, et ainsi permettre de lutter contre l’isolement des plus âgés pendant cette période. 

L’été est une période cruciale pour le réseau APA. Il s’agit d’organiser la continuité de services. Mais également d’exercer une veille plus active auprès des clients en raison de l’absence des familles parties en vacances, et des risques éventuels de canicule” précise le directeur général adjoint du réseau, Matthieu Domas.

Soutenir les associations

La voie associative constitue une autre solution pour apporter son soutien aux personnes âgées pendant l’été.

De nombreuses associations proposent de passer du temps avec des personnes isolées avec des visites ou appels de courtoisie, ou encore pour apporter une aide ponctuelle sur des taches administratives, des problèmes informatiques… 

Des missions particulièrement utiles en période estivale, durant laquelle les risques d’isolement et de canicule sont plus prononcés. 

Cependant, il est parfois compliqué de libérer du temps pour une action bénévole. 

Afin de soutenir les associations, 3 jeunes étudiants ont imaginé une application qui permet d’utiliser la publicité pour leur venir en aide.

Concrètement, lorsqu’un utilisateur de l’application GiveActions regarde une publicité, l’entreprise affiliée paie un certain tarif. 

Somme qui est ensuite redistribuée en partie à une association choisie par l’utilisateur.

GiveActions compte déjà 39 000 utilisateurs et a permis le financement de 61 projets associatifs. 

En savoir plus sur le concept et télécharger l’application GiveActions

Partager cet article