Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

Habitat partagé : 10 initiatives récompensées par la Fondation des Petits Frères des Pauvres

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/11/2022

0 commentaires

La Fondation des Petits Frères des Pauvres a dévoilé les 10 lauréats de son appel à projets Habitat 2022. Gros plan sur ces actions innovantes à destination des personnes âgées en situation de précarité.

Au printemps dernier, la fondation lançait un appel en vue de récompenser des projets innovants, qui proposent de nouvelles formes d’habitat.

Le jury a fait son choix et désigné dix lauréats, qui bénéficieront d’une dotation de 50 000 à 200 000 euros en soutien de leurs actions.

Ont été sélectionnés : 

  • Les domiciles partagés de l’association Ayyem Zamen (Ile-de-France)

L’association, à l’origine du Café social de Belleville, a ouvert ses premiers domiciles partagés en 2014. Ils accueillent des personnes vieillissantes, notamment issues de l’immigration, en situation de précarité économique ou de fragilité sociale

  • La maison partagée d’Urt de l’association Gurekin (Nouvelle Aquitaine) 

L’association Gurekin (« avec nous » en basque) a pour projet d’ouvrir des maisons partagées dans le Pays Basque et les Landes, afin de prévenir l’isolement des plus de 65 ans en milieu rural. La maison d’Urt, leur premier habitat participatif, doit ouvrir prochainement.

  • Les habitats partagés de l’association Habit’âge (Pays de la Loire)

Née en 2013, l’association Habit’âge a ouvert un habitat seniors solidaire, et compte deux maisons en cours de conception ou de travaux. Des projets qui reposent sur une démarche participative et aspirent à renforcer la cohésion territoriale. 

  • L’association Habitats des Possibles (Nouvelle-Aquitaine)

En juin dernier, Habitats des Possibles inaugurait sa toute première maison partagée à Lestiac-sur-Garonne, et cinq autres projets sont en cours. Des projets tous différents, en fonction des demandes exprimées par les personnes intéressées.

  • La maison partagée de l’association Le Terrier (Bretagne)

La toute jeune association, créée en 2021, porte un projet de maison partagée à Limerzel, dans le Morbihan, pour ouvrir un lieu de vie familial et convivial autour des valeurs de partage, de liberté, de solidarité et de convivialité.

  • La Maison Bolène (Auvergne-Rhône-Alpes)

Cette jeune association a, elle aussi, été créée il y a à peine un an par un collectif de citoyens, avec l’objectif de faire émerger un habitat inclusif pour personnes âgées aux faibles ressources au cœur du bourg de Craponne-sur-Arzon. 

  • La maison de l’association Ty Bemdez (Bretagne)

L’association, qui porte un accueil de jour et organise des actions de soutien aux aidants, va ouvrir dans quelques mois à Brest une maison partagée où vivront huit personnes atteintes de pathologies neuro-évolutives.

  • Le lieu de vie d’Un autre chez soi (Auvergne-Rhône-Alpes)

Il s’agit là aussi d’un projet d’habitat partagé à destination de personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative, situé cette fois à Villars, dans la Loire. Huit personnes pourront y habiter.

  • La maison d’Elisa & François de l’association Verdun les arts (Occitanie)

A Verdun en Haute-Ariège, la future maison d’Elisa & François a pour ambition de proposer un lieu de vie sécurisant à six personnes âgées en situation de fragilité ou à faibles ressources, et de les aider à des liens sociaux et de l’utilité sociale.

  • L’association Maison Madeleine (Ile-de-France)

L’association Maison Madeleine porte pour sa part un projet d’habitat inclusif, intergénérationnel et solidaire à Magny-les-Hameaux dans les Yvelines, où cohabiteront des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, des étudiants et des familles monoparentales.

Bravo à tous les lauréats, qui recevront leurs prix mardi 29 novembre, à Paris.

Partager cet article