Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Tout savoir sur le glaucome

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/03/2021

0 commentaires

Pathologie oculaire grave, le glaucome touche plus d’un million de personnes en France. Comment se manifeste cette maladie de l'œil ? Comment s’en prémunir ? Quels sont les facteurs de risques ? Le point pour tout savoir sur le glaucome.

Maladie de l’œil, le glaucome correspond à une destruction multifactorielle du nerf optique pouvant, en l’absence de traitements, provoquer une déficience visuelle, voire une cécité. 

Seconde cause de cécité en France, après la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le glaucome touche 2 % de la population de plus 40 ans, soit près d’un million de Français.

Il existe trois types de glaucomes :

  • Le glaucome à angle ouvert, le plus fréquent (90 % des cas) se forme lentement (10 à 20 ans) sans entrainer de symptômes dans un premier temps et provoque au fil du temps une altération de la vision, simultanément sur les deux yeux.
  • Le glaucome à angle fermé, plus rare, s’accompagne de symptômes caractéristiques (douleurs à l’œil, baisse soudaine de la vision…) et nécessite une prise en charge rapide pour éviter une détérioration du nerf optique et une possible cécité.
  • Le glaucome congénital est encore plus rare, peut arriver dès la naissance, ou dans les mois qui suivent et nécessite une intervention chirurgicale.

Les facteurs de risque

Si toutes les causes du glaucome à angle ouvert ne sont pas encore connues, certains facteurs de risque sont identifiés : 

  • L’âge (plus de risques après 40 ans)
  • Le facteur héréditaire
  • Le diabète ou l’hypothyroïdie
  • Les personnes souffrant d’hypotension ou d’hypertension
  • La myopie

Par ailleurs, afin de prévenir les risques de développer un glaucome, il est conseiller d’avoir une alimentation équilibrée, en faisant régulièrement de l’exercice, en ne fumant pas, en portant des lunettes protectrices d’activités à risques (sports de balle, manipulation de produits chimiques, soudure…).

Les signaux d’alerte

Maux de tête régulier, douleur au fond de l’œil, vision floutée… plusieurs signes avant-coureurs peuvent signifier un risque de glaucome et en cas de symptôme(s), il est vivement conseiller de demander à réaliser un dépistage.

Ces dépistages sont aussi recommandés pour toutes les personnes de plus de 40 ans, âge à partir du quel les risques de développer un glaucome à angle ouvert augmentent.

Partager cet article