Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer

Les différents stades de la maladie d'Alzheimer

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

On sait aujourd’hui que les premières lésions apparaissent sans bruit, généralement 10 à 15 ans avant les premiers symptômes. L’évolution de la maladie est très variable d’un individu à l’autre. La perte de la mémoire est le signe spécifique de l’affection. Qu’elle émane du patient lui-même ou de son entourage, cette plainte est celle qui conduit le plus souvent à demander un avis médical.

Les trois étapes de la maladie d’Alzheimer

Etape 1, stade léger

Elle se caractérise par des pertes de mémoire qui gênent le suivi d’un travail ou l’accomplissement des tâches domestiques. La personne oublie les numéros de téléphone, les mots d’une liste (le beurre, le lait…). Elle peine à reconnaître les chiffres et les nombres, a une perte d’intérêt pour des activités ou des plaisirs habituels. Enfin, on observe de légères sautes d’humeur et parfois un peu de désorientation dans l’espace.

Etape 2, stade modéré

La personne a de plus en plus de difficultés à reconnaître des amis ou des proches, à accomplir des actes courants de la vie quotidienne comme s’habiller, se nourrir, se brosser les dents. Il lui arrive d’errer sans but, et de se perdre sur des parcours en principe évidents. Elle souffre parfois de délires, d’hallucinations ou d’insomnies.

Etape 3, stade avancé

Avec la perte totale de mémoire, qui peut se manifester par une incapacité à reconnaître les membres de sa propre famille, le malade perd toute autonomie. Il a des difficultés à manger, à avaler, il devient incontinent, souffre d’insomnies.

D’une manière générale, il a des incapacités vis-à-vis de tous les actes de la vie quotidienne : se laver, s’habiller, se nourrir, se déplacer… Il peut aussi errer pendant des heures ou rester alité de manière permanente. Le malade peut devenir agressif et adopter un langage grossier et injurieux. Sa personnalité se transforme.

A ce stade, le malade Alzheimer perd le sens et la reconnaissance des mots. Mais la musique, le toucher, le contact visuel éveillent chez lui des réactions, sûrement liées à des émotions très anciennes.
Partager cet article

Sur le même sujet