Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Obligation alimentaire

Dois-je l'obligation alimentaire à mes beaux-parents ? - Obligation alimentaire et patrimoine de la personne âgée

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Obligation alimentaire et patrimoine de la personne âgée

Question de lecteur


Ma belle-mère est actuellement en maison de retraite. Elle vient de vendre sa maison et on me demande une obligation alimentaire. Est-ce normal ?

Notre réponse



Il est important que vous sachiez que seule une décision du magistrat peut vous obliger à verser une obligation alimentaire. Aussi, je ne comprends pas le on”. Est-ce la maison de retraite, les autres membres de la famille, un organisme ? Par contre, il est vrai qu’en tant que belle-fille (ou gendre), sous certaines conditions, vous pouvez être appelé à verser une somme au titre de l’obligation alimentaire.

Florence Fresnel, docteur en droit, avocat, pour Agevillage​.com.

A noter : le parent qui réclame l’aide alimentaire doit être dans le besoin, c’est-à-dire dans l’impossibilité de pourvoir à sa subsistance (nourriture, vêtements, logement, santé…) par ses biens personnels ou son travail.

Il doit le prouver.

L’enfant doit avoir des ressources suffisantes. Tous ses revenus sont pris en compte. Il doit apporter la preuve des charges qu’il invoque s’il veut être exonéré.

Partager cet article

Sur le même sujet