Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La Maison de la diversité pour répondre à l'isolement social des seniors LGBT -

Temps de lecture 4 min

0 commentaires

A l’occasion du 12e colloque approches non-médicamenteuses, Stéphane Sauvé a présenté son projet Maison de la diversité, premier habitat inclusif en France qui lutte contre l’isolement social renforcé des seniors LGBT. Projet qui a d’ailleurs récemment obtenu un budget d’investissement à hauteur de 4 millions d’euros de la part de la Fondation des Petits Frères des Pauvres.

Comment améliorer la qualité de vie des seniors LGBT ? Comment favoriser l’inclusion sociale ? Comment encourager la solidarité et l’entraide ? Comment promouvoir une image positive du vieillissement ? Comment faire évoluer les mentalités ? La piste de l’habitat inclusif : la 1ere Maison de la diversité.

Mots-clés : Maison de la diversité — seniors LGBTESS — lien social – inclusion — habitat participatif — habitat inclusif – intergénérationnel — lutte contre les discriminations — bien vieillir

Constats : isolement social renforcé des seniors LGBT, discriminations protéiformes, vieillir avec le VIH

Les seniors LGBT (personnes de plus de 60 ans) sont environ 1 million en France. Elles font face à une diminution graduelle de leurs tissus relationnels plus importante que celle vécue par les hétérosexuels.

  • 65 % des seniors LGBT vivent seuls.
  • 90 % n’ont pas d’enfant et peu d’aidants naturels.
  • Le taux de suicide des seniors LGBT est plus élevé que celui des seniors hétérosexuels, de 2 à 7 fois plus (2 fois plus pour les femmes et 7 fois plus pour les hommes (étude OCDE 2019).

L’absence ou la rupture des liens familiaux, le rejet de l’orientation sexuelle et/​ou de l’identité de genre sont autant de causes d’isolement social.

En dépit de l’évolution positive des droits et des mentalités, les seniors LGBT restent tous plus ou moins marqués par la discrimination. Pour se protéger des jugements, des propos ou des actes homophobes, ils sont nombreux à se réinventer une vie hétérosexuelle ou se rendre invisibles.

Enfin, sur les 170 000 personnes vivantes avec le VIH recensées en France, plus de 40 % ont 50 ans et plus (source CRIPS 2019). 20 % des découvertes de séropositivité chaque année se font sur des personnes de plus de 50 ans (source COREVIH 2016).

La vision des porteurs du projet

L’âge et l’orientation sexuelle sont des réalités, pas des difficultés. Construire un monde dans lequel bien vieillir soit gai, sans avoir à « retourner dans le placard ».


Notre mission :

développer et animer un réseau de prestations au service des seniors LGBT et leurs ami(e)s, notamment en proposant des solutions en termes d’habitat collectif, inclusif, solidaire et multigénérationnel.

Notre réponse : construire la Maison de la diversité. Cette maison en ville est un lieu et un mode de vie destiné principalement aux seniors LGBT autonomes ou en perte d’autonomie relative, ancré au coeur de la cité, ouvert à la vie de quartier, dans un environnement sécurisant, exempt de LGBTI-phobies, dans lequel le public LGBT senior n’a plus peur d’être jugé, discriminé ou stigmatisé par son orientation sexuelle ou son identité de genre.

Description de la Maison :

  • 30 logements à la location hétéro-friendly
  • 3 chambres d’amis mutualisées, hébergement temporaire
  • 3 logements pour étudiants
  • Un centre de ressources et de lien social pour tous les seniors et les associations du quartier
  • Une offre de prévention spécifique aux besoins des seniors LGBT
  • Un projet social d’entraide et de solidarité entre locataires

Un projet co-construit

Rainbold Society porte le projet avec l’association les Audacieux, association loi 1901 reconnue d’intérêt général. Le projet de Maison de la diversité est un projet collaboratif qui s’appuie sur celles et ceux qui témoignent de leurs expériences et imaginent, comment ils souhaitent vivre dans la Maison.

Les partenaires de la Maison de la diversité

France Active, la fondation des Petits Frères des Pauvres, Misterb&b, Ticket For Change, Antropia ESSEC, lauréat 2019 de l’appel à solution des vulnérabilités de Ashoka.

Les convictions des promoteurs :

  • L’habitat groupé & participatif est un mode de vie solidaire pour bien vieillir chez soi sans rester isolé.
  • Le lien social et les rencontres sont la clé du bien vieillir, du maintien de l’autonomie et de la lutte contre les discriminations.
  • La mixité d’âges est une source de richesse, de solidarité et de partage.
  • L’ouverture sur l’environnement est un choix d’inclusion sur le territoire.

L’ambition, le développement :
  • Expérimentation « mini Maison » : T4 2020
  • Ouverture 1ère Maison : 2022
  • Déploiement en national sur 10 ans
  • Médicalisation progressive des premières Maisons



Stéphane Sauvé, 48 ans, fondateur du projet Maison de la diversité, ingénieur de formation initiale, complétée d’un Mastère spécialisé en Finances et du CADFES. Plus de 20 ans d’expérience managériale, dont 4 en direction d’EHPAD. Engagé pendant plusieurs années en tant que bénévole auprès d’associations dédiées à l’accompagnement en soins palliatifs et de soutien auprès de personnes séropositives.
Partager cet article

Sur le même sujet