Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Cinq sens

Dossier : les troubles de l'audition

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Chaque année, la Journée nationale de l’audition (JNA) a lieu en mars : l’occasion idéale pour prendre sa santé auditive en mains ! Troubles de l’audition, dépistage, solutions : le point dans ce dossier.

Solutions pour compenser les troubles de l’audition et rester en lien

Avec l’âge, la baisse des capacités auditives est inévitable, mais aussi variable selon les individus.


Un senior sur 3 aurait souvent ou parfois des difficultés à entendre et 44 % des seniors éprouveraient des difficultés de compréhension dus à ces troubles de l’audition, selon une enquête réalisée par Ipsos pour la JNA 2013.

Des diffucultés qui nuisent, forcément, à leurs relations. Selon une enquête de 2019, parmi les Français qui cotoient une personne souffrant de troubles de l’audition, 79 % ont déjà eu l’impression que leur proche disait oui” sans avoir compris la question. 76 % ont déjà été dans une situation où leur proche ne comprenait pas un message important.


Les personnes âgées sont principalement touchées par la presbyacousie. Des difficultés auditives qui apparaissent progressivement, mais ne sont pas uniquement liées au vieillissement. L’exposition à des niveaux sonores élevés en est également un des facteurs, il est donc essentiel de préserver ses oreilles !

Son premier signe d’apparition ? Les difficultés de compréhension dans des conditions acoustiques difficiles (repas animés, transports en commun, personnes qui parlent en même temps ou de loin…).

L’appareillage vous permettra de compenser cette perte d’audition.

Les acouphènes, ces bruits dont on ne peut identifier la source dans notre environnement, sont aussi fréquents après 60 ans. 3 à 5 millions d’adultes en ont été ou en sont atteints, dont près de 150 000 sévèrement.

Leur origine peut être vasculaire, due à une lésion de l’oreille ou une exposition répétée à un volume sonore élevé. Mais selon une étude californienne, 43 % des acouphènes n’ont pas de cause connue.

Si la cause est identifiée, ils peuvent être traités par chirurgie ou médicaments. Sinon, un appareillage adapté peut aider à supporter cette sensation de tintement incessant.

A noter : une bonne hygiène de vie peut aider à supporter les acouphènes. La personne atteinte devra : 

  • Savoir se relaxer et diminuer son niveau de stress. En effet, les acouphènes augmentent en cas de fatigue ou de nervosité.
  • Pratiquer un exercice physique régulier, ne serait-ce que la marche par exemple.
  • S’environner d’un fond musical, les acouphènes étant plus gênants dans le silence.
  • Eviter la consommation d’excitants (café, tabac).


Dans tous les cas, ces troubles se dépistent : n’hésitez pas à tester et faire tester votre audition, c’est la clef de la sociabilité.

Dois-je faire tester mon audition ?

Un test rapide : 

  • Avez-vous des difficultés à entendre, à comprendre une conversation en milieu bruyant ?
  • Votre entourage se plaint-il du volume de votre poste de télévision/​de radio ?
  • Faites-vous répéter vos interlocuteurs ?
  • Avez-vous du mal à localiser les bruits quotidiens et sons de la nature ?
  • Pouvez-vous être surpris par un véhicule/​une personne que vous n’avez pas entendu arriver ?
  • Avez-vous des difficultés à suivre vos conversations téléphoniques ?
  • Avez-vous l’impression de parler plus fort qu’avant ?
  • Lorsqu’on parle dans votre dos, avez-vous du mal à comprendre ce qu’on vous dit ?
  • Percevez-vous des sifflements dans vos oreilles ?
  • Lorsque vous frottez vos doigts sur l’oreille, vous n’arrivez pas à percevoir parfaitement le bruit du frottement ?


Si vous répondez oui à l’une de ces 10 questions, consultez votre médecin ou un ORL.

Partager cet article

Sur le même sujet