Agevillage
  >   Actualités  >     >   Vers un déremboursement des...

Vers un déremboursement des médicaments anti-Alzheimer ?

La Haute autorité de santé se positionne


Partager :

La Haute autorité de santé (HAS) se positionne clairement aujourd’hui en estimant que l'intérêt médical de ces médicaments est insuffisant pour justifier leur prise en charge par la solidarité nationale. La balle est maintenant dans le camp de la ministre de la Santé Marisol Touraine.

pilulier avec gélules médicaments La commission de la transparence de l’HAS a ainsi réévalué cette année les quatre médicaments utilisés dans le traitement de la maladie d'Alzheimer : Ebixa (Lundbeck), Aricept (Eisai), Exelon (Novartis Pharma) et Reminyl (Janssen Cilag). Ces médicaments atténuent les symptômes sans guérir la maladie. En 2011, la HAS avait conclu à un service médical rendu (SMR) faible et préconisait des mesures de bon usage pour réduire les effets indésirables.

Avec le recul l’HAS confirme la faible efficacité de ces médicaments, l'existence d'effets indésirables potentiellement graves.

Elle atteste que la prise en charge des personnes touchées doit être globale (approches non médicamenteuses), pluri-professionnelle visant à favoriser un confort physique, psychique, un environnement adapté, une prise en charge orthophonique, une stimulation cognitive et fonctionnelle dans le quotidien (sorties, toilette, communication), une prise en charge psychologique et psychiatrique du patient et de son entourage, une promotion de l'exercice physique (notamment la marche). L’HAS proposera rapidement un guide du parcours de soins pour la maladie d'Alzheimer.

Dans cette attente France Alzheimer, qui n’a pas été auditionnée par l’HAS, s’inquiète des conséquences négatives pour le soutien des personnes malades par leur médecin. L’association a sollicité un rendez-vous à Marisol Touraine… qui sera l’arbitre de la décision du déremboursement de ces médicaments.


mis à jour le



LES LIENS UTILES

HAS - Haute Autorité de Santé

La HAS est une autorité publique indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité.
Elle exerce ses missions dans les champs de l'évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique.

Haute Autorité de santé
2, avenue du Stade de France
93218 Saint-Denis La Plaine Cedex

tél : 01 55 93 70 00 - fax : 01 55  93 74 00



Partager :


Vos réactions

Annette

28/10/2016 20:10

VIEILLESSE : ALZHEIMER pour tous ?


Maman 96 ans maintenant est suivi en service gérontologie depuis 5 ans... avec obligation d'exelon, si non la DOCTEUR ne prend plus Maman en charge avec les aides de l'APA ! cette femme nous a fait honte, nous a culpabilisée (honteusement de sa part) et nous devons faire suivre notre maman, chez le cardio, (tension) le pneumo (toux) etc... et tous disent : elle n'a rien, votre maman est en pleine forme si ce n'est son âge que l'on ne changera pas. Sans doute rien n'aurait véritablement changé sans exelon, mais cette façon d'imposer un médicament que l'on savait nous, déjà inutile sans doute il y a 5 ans, et cette façon dédaigneuse de prendre les familles de haut ! c'est très désagréable. J'attend avec impatience que ce ne soit plus rembourser. A T et sa fratrie




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -