Agevillage
  >   Actualités  >     >   Edito : Bienveilleurs

Edito : Bienveilleurs

Une société bienveillante, aidante


Partager :

La journée nationale des aidants, chaque 6 octobre, est l'occasion de mobiliser, sensibiliser, valoriser les initiatives et faire remonter les attentes et besoins des proches aidants. Je suis fière de participer à l'association qui pilote cette belle journée.

Agnès Buzyn reçoit le livre d'annie de vivieLa ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, s'est rendue ce 6 octobre à l'Association française des aidants pour échanger avec les porteurs de Cafés des Aidants et écouter les témoignages poignants de proches aidants.
Ils n'ont pas mâché leurs mots face à la non-reconnaissance par le personnel soignant de leurs attentes, de leurs besoins, des risques pour leur santé.
La ministre s'est engagée au réveil des consciences dans le monde de la santé.
Elle m'a fait l'honneur de recevoir mon livre "J'aide mon parent à vieillir debout".

Alors comment aider à garder de la joie quand les obstacles s'accumulent, quand la paperasse oppresse, s'alarme Eglantine Emeyé, marraine de la Journée nationale des aidants 2017 ?
Comment aider la société, les entreprises, à être plus aidantes ?

J'ai découvert le néologisme "Bienveilleur" dans le livre "Le management bienveillant" du Dr P.Rodet et de Y. Desjacques. Ces personnes "sentinelles" particulièrement douées pour l'empathie, identifient les personnes en souffrance et sont des courroies de transmission vers des services d'aide, d'information, de soutien.

Cette bienveillance individuelle et collective interroge le combat d'Anne Bert sur l'assistance à mourir. Elle bouscule ces difficultés d'accès à l'information concernant la défense des droits des patients (oser porter plainte), les soutiens juridiques (donations contre soins éclairées des notaires cette semaine), l'accès aux aides techniques (accessoires pour l'autonomie).

Et avec l'automne arrive la campagne de vaccination anti-grippale pour se protéger soi et protéger les plus fragiles.

Les acteurs ne baissent pas les bras malgré tout sur les territoires : voir le village inter-générationnel porté par la Croix Rouge, ces expos d'artistes sur le grand âge (L'Art de prendre soin : thème de notre 10e colloque sur les approches non médicamenteuses en novembre à Paris, sous le Haut Patronage du Président de la République).

Parce que le jour où les dirigeants des entreprises, les élus seront tous aidants, nous vivront surement une société plus aidante.

Vive les "bienveilleurs" !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -