Agevillage

A Rennes, des élèves de CM2 moteur de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer


Partager :

En 2016, cinq toutes jeunes filles de CM2 décident de se mobiliser en faveur des malades d’Alzheimer. Les Liberty Jen’s sont nées. De concerts en ventes solidaires, d’exposés en débat public, ces jeunes engagées, accompagnées par le Bistrot mémoire de Rennes, contribuent à faire de la capitale bretonne une ville accueillante pour les personnes vivant avec des handicaps cognitifs (Dementia Friendly Community).

sensibilisation intergénérationnelle KorianCe sont elles qui ont pris l’initiative, inattendue pour de si jeunes personnes, d’entrer en contact avec le Bistrot mémoire de Rennes.

Fans de danse et de musique, sensibles à la question des maladies neurodégénératives, elles commencent par organiser de petits concerts en soutien à l’association. Puis à fabriquer des objets vendus au bénéfice du Bistrot.

Les liens avec l’association, les malades et les aidants se nouent. A l’école, les Liberty Jen’s présentent un exposé à l’ensemble des classes. Puis elles y organisent un débat en présence d’un jeune malade (47 ans), d’un aidant et de bénévoles du Bistrot Mémoire, avec le soutien de leurs enseignants, devant un public de 200 enfants et leurs familles.

Elles ont également participé à l’animation d’un débat public dans le cadre des Jeudi santé de la ville de Rennes sur la maladie d’Alzheimer en mai dernier et sont intervenues lors du séminaire de l’association, le 24 juin.

Aujourd’hui, elles ont quitté l’école Liberté pour entrer en 6ème. Mais leur implication ne faiblit pas. Elles participent régulièrement au Bistrot mémoire et ont à nouveau organisé, début 2018, une opération de sensibilisation avec la participation de personne vivant avec la maladie.

 « Ces jeunes témoignent d’un changement dans l’approche jusqu’alors réservée aux personnes troublées par leur mémoire et dont les comportements ne sont pas évidents à comprendre par le commun. C’est peut-être à un changement de paradigme auquel nous assistons, dans ce mouvement de réciprocité, de découverte et de plaisirs partagés », se félicite Isabelle Donnio, fondatrice du Bistrot mémoire de Rennes.

La mobilisation des jeunes filles a été récompensé d’une mention spéciale du jury par la Fondation Korian pour le bien vieillir, dans le cadre de la remise de son prix dédié à l’intergénération et à l’inclusion.

Le premier prix a été remporté par le projet Oreilles en balade, présenté en novembre 2016 dans Agevillage.

Félicitations à toutes et tous !


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -