Agevillage

Alzheimer : des nouvelles porteuses d'espoir


Partager :

En provenance du Japon et des Etats-Unis, deux programmes de recherche laissent entrevoir l’espoir de traiter un jour la maladie d’Alzheimer alors que le déremboursement des médicaments est  effectif en France depuis le 1er août.


alzheimer point sur la recherchePrésenté fin juillet à l’occasion du congrès mondial sur la maladie d’Alzheimer à Chicago, le programme mené par le laboratoire américain Biogen et le japonais Eisai porte sur une nouvelle molécule qui s’est montrée efficace sur 856 malades.

Baptisée BAN2401, elle a été testée sur des patients à un stade précoce dans le cadre d’un essai clinique de phase 2 et a montré non seulement une réduction des plaques amyloïdes qui s'accumulent dans le cerveau des personnes malades, mais aussi du déclin cognitif.

En parallèle, un essai mené par le Pr George Bloom et le Dr Erin Kodis, de l’université de Virginie, semble démontrer l’efficacité de la mémantine (molécule présente dans l’Ebixa) dans la lutte contre la maladie… à condition de l’administrer avant l’apparition des premiers symptômes.

Des résultats à prendre par ailleurs avec des pincettes, puisque ce premier essai a été mené uniquement sur des neurones de culture et des souris.

Les chercheurs envisagent cependant de lancer un essai clinique, indique le magazine Pourquoi docteur.

Notons enfin que l’élaboration d’une méthode de diagnostic ultra précoce et efficace serait une avancée formidable en matière de lutte contre la maladie, sur laquelle travaille notamment l’initiative Diagnostics Accelerator, financée par Bill Gates.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -