Agevillage

Inventer les services de la longévité de demain : les professionnels se mobilisent

Engagement, émotions, vibrations, label bientraitant au colloque annuel Agevillage/Humanitude


Partager :

Le 12eme colloque Agevillage/Humanitude sur les approches non-médicamenteuses à Paris avait pour thème : citoyenneté, libertés et solidarités vers une société inclusive. Beaucoup d'émotions, de vibrations et d'engagements pour accompagner la révolution de la longévité.



Séquences émotions

Quand l'ange de Colombie, quand Albeiro Vargas est monté sur scène, le millier de professionnels mobilisés pendant ces deux jours lui ont fait une "standing ovation".

Une ovation pour son engagement auprès des plus âgés déshérités de son pays, qu'il accompagne depuis d'âge de 7 ans.

Il leur a d'abord distribué des denrées glanées sur les marchés, auprès des commerçants et aujourd'hui sa fondation propose un accueil subventionné à hauteur de 1 euro par jour.

Les personnes fragilisées elles-mêmes sont alors mises à contribution pour faire vivre la structure de l'accueil téléphoniques aux activités dansantes. Son sourire indéfectible ne peut qu'inspirer notre citoyenneté.

Vibrations à tous les étages

Quand le violoncelle de Claire Oppert a joué dans le centre des congrès de la Cité des Sciences, chacun a mesuré l'importance de la musique vivante au plus près des personnes fragilisées.

Les musiciens, les artistes, sont complémentaires des soins prodigués, tel le "Pansement Schubert", titre du livre qui sortira début 2020.

Partout, il nous faut recenser ces ressources artistiques locales qui peuvent venir jouer, répéter au plus près des personnes et des professionnels.

Les ondes, les vibrations, la musique entrent en résonnance avec la vie, les forces, l'âme. Debout jusqu'au bout !

Engagements citoyens

Quand Dominique Pon invite les participants à venir inventer le numérique en santé : la salle se lève d'un seul homme. Quand les plus âgés secouent les pratiques professionnelles, quand des directeurs misent sur la liberté, l'engagement citoyen, les équipes de terrain comprennent la nécessité de revoir les propositions actuelles pour mieux répondre à la révolution de la longévité.

Parce que chaque vieillissement est unique, chaque citoyen va s'informer (avec Agevillage) et bousculer les réponses vers des Villes Amies des Aînés. Quitte à inventer d'autres modes d'habitats (comme ces co-locations ou habitats inclusifs).

Des professionnels fiers de leur Label Humanitude

Parce qu'il faut plusieurs années pour répondre au millier de critères de ce 1er label de bientraitance, les sept équipes labellisées jeudi soir n'étaient pas peu fières de leur Label Humanitude.

Fières de la qualité de leur prendre soin, fières d'aider à vieillir debout, fières de respecter l'intimité, la singularité, le domicile, fières de leur ouverture sur la cité, fières d'être des lieux de vie-lieux d'envies.

Ces labellisés Humanitude vont maintenant prendre leur bâton de pèlerin et convaincre les élus, les familles, les associations, les écoles, qu'un prendre soin digne et beau est possible, debout jusqu'au bout !

En savoir plus sur le Label Humanitude et sur notre colloque annuel Agevillage/Humanitude sur les approches non-médicamenteuses.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -