Agevillage
  >   Actualités  >     >   Rencontres France Alzheimer...

Rencontres France Alzheimer : exemples d'initiatives dans des Villes Aidantes

Villes inclusives


Partager :

Les rencontres France Alzheimer 2019 ce 10 décembre a été l'occasion de mettre en avant des initiatives qui rendent les Villes Aidantes pour les personnes malades et leurs proches. Zoom sur les activités sportives renforcées et l'engagement d'un malade jeune à Metz.


Optimiser les installations sportives

Renato Walkowiak est le manager du club de tennis de table de Levallois-Perret en banlieue parisienne. Il a proposé des ateliers pour personnes malades jeunes dans les créneaux horaires inoccupés pour les activités scolaires, les clubs aux associations sportives.

Et les résultats sont là : des personnes malades assidues, revigorées, stimulées par la balle qui va vite et qui s'amusent. Avec leurs proches aidants, ils découvrent leurs potentialités. Voir le reportage sur la page Facebook du club.

Quand les malades jeunes créent les services qui leur manquent

Thierry Petitmangin, éducateur, a été diagnostiqué à 51 ans. Il témoigne n'avoir pas les mêmes attentes que les personnes malades âgées de 80, 90 ans. Face aux manques d’informations ciblées, parce qu’il se sentait perdu, il a lancé un groupe de malades jeunes et se rend disponible par téléphone pour écouter, informer, guider vers les aides et servcies encore mal connus. Il va diffuser son message sous forme de flyers publicitaires dans la ville de Metz avec ce numéro : 07 83 93 40 18.

Bienportants et personnes malades ensemble

En Dordogne, l'antenne locale de France Alzheimer présidée par Geneviève Demoures a tissé des liens avec l'association Music’O Seniors pour des ateliers de musique, de musicothérapie aboutissant à des concerts où chantent ensemble les malades, les enfants des écoles de Dordogne et des chanteurs lyriques professionnels de l’opéra de Bordeaux ou de Toulouse.

Quel plaisir de lire la fierté et l'émotion dans le regard des spectateurs qui découvrent des malades capables de chanter, de s'associer, de prendre du plaisir. Ils retrouvent d'ailleurs confiance en eux et assistent assidus aux répétitions. En savoir plus.

Des Villes Aidantes plus empathiques pour tous les citoyens.

Le fait de former les gendarmes, les pompiers, les commerçants, les services publics, culturels, à l'accueil et à l'accompagnement des personnes malades Alzheimer a pour effet de renforcer l’empathie individuelle et collective, constatent les porteurs de projet.

Le projet "Ville Aidante" renforcerait le vivre ensemble, entre citoyens différents, certains étant porteurs d'une maladie invisible, rappelle Joël Jaouen, président de France Alzheimer.
Pour découvrir la Ville Aidante près de chez vous : cliquez-ici

Adapter toutes les villes du monde

Voir aussi les initiatives en Belgique racontées sur RTBF pour adapter la ville au vieillissement en suivant le programme de l'Organisation mondiale de la santé avec le programme "Villes amies des aînés" : favoriser l'intégration des plus âgés (moins de 20 % sont très fragilisés à 80 ans), mobiliser les solidarités et les soins de proximité, adapter les logements et les repenser (habitats kangourou, intergénérationnels), agir sur la mobilité (ralentir les feux rouges, rampes, bancs et WC publics)...


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -