Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

10 propositions pour lutter contre l’isolement social des aidants

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 31/05/2021

0 commentaires

« 50 % des aidant​.es se sentent seul​.es et non soutenu​.es moralement »

Après la santé en 2018, la précarité en 2019 et le répit en 2020, le Collectif Je t’aide et les aidants interrogés ont retenu l’isolement social comme thématique 2021. Le plaidoyer dévoilé la semaine dernière formule 10 propositions pour prévenir et lutter contre l’isolement social.

Les différentes enquêtes menées depuis le début de la pandémie de covid-19 sont unanimes : la crise a eu des conséquences de taille sur le quotidien des aidants, qui ont dû assumer des tâches normalement assurées par des professionnels, et ont également dû renoncer à de nombreux loisirs et temps pour eux. 

Leur isolement, déjà important en temps normal s’en est trouvé renforcé. En tout logique, il a donc été choisi par le collectif et les aidants comme thème pour le plaidoyer 2021.

10 propositions pour rompre l’isolement social des aidants

« Manque d’accompagnement, de reconnaissance, de visibilité, les raisons sont nombreuses pour expliquer cet isolement qui conduit à une véritable rupture sociale », explique le collectif, qui a formulé 10 propositions visant à prévenir et lutter contre cet isolement social : 

  1. Mieux connaître les aidants via une étude nationale.
  2. Sensibiliser à l’isolement.
  3. Former tous les professionnels en contact avec les aidants sur le sujet.
  4. Associer le collectif à l’élaboration d’un label pour les lieux d’accueil pour les aidants.
  5. Soutenir financièrement les associations de soutien aux aidants.
  6. Former les professionnels de la formation, de l’emploi et du recrutement au repérage des aidants
  7. Etendre le congé de proche aidant aux personnes qui accompagnent une personne âgée en Gir 4, atteinte d’une affection de longue durée ou en situation de handicap à moins de 80 %, l’allonger et augmenter l’indemnisation.
  8. Diversifier et rendre plus accessibles les dispositifs de répit.
  9. Poursuivre l’accessibilité universelle des lieux publics et développer des solutions de mobilité.
  10. Promouvoir les loisirs et les vacances pour les aidants, former les professionnels de l’animation.

Des propositions qui devraient être en partie reprises par le gouvernement : le développement des solutions de répit compte en effet parmi les objectifs de la stratégie Agir pour les aidants, lancée en 2019 et qui doit s’achever fin 2022.

Aller vers les aidants pour rompre l’isolement

Pour aller à la rencontre des aidants, les informer et leur proposer un temps d’échange, la caravane des aidants repart en tournée pour la quatrième fois.

Elle s’arrêtera à Sevran les 2 et 3 juin, à Boulogne-Billancourt les 7 et 8, puis à Créteil du 16 au 18, à Paris du 21 au 23… Elle quittera la région parisienne fin juin pour sillonner les routes de France, d’Amiens à Marseille en passant par Toulouse ou Clermont-Ferrand.

Retrouver toutes les dates de la tournée

Etapes tournee carvane aidants 2021
Partager cet article