Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant, être aidé

Trêve des confiseurs…. Mais l'aide continue

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/12/2014

0 commentaires

Annie de VivieVoici le temps des fêtes de fin d’année, c’est la trêve des confiseurs” (la pause des travailleurs, des politiques, mais aussi la trêve de Dieu” pour les soldats en cas de conflits).

C’est le temps de nous poser, de nous retrouver en famille, avec les proches. La rédaction d’Agevillage vous propose des idées, des astuces pour que ces fêtes intergénérationnelles fassent autant plaisir aux petits qu’aux très grands (repas adaptés, cadeaux…).

Tout en épargnant les aidants.

Et oui, parce que ces moments de fêtes mobilisent toujours autant le réseau d’aide des plus fragiles d’entre nous. Les aidants sont sur le pont pour programmer les services dédiés (aides quotidiennes, repas, soins…).

Au sein des services d’aides et soins à domicile, des résidences, des établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD ou maisons de retraite médicalisées), les professionnels vont se relayer pour être présents auprès des personnes âgées.

Saluons aussi ces bénévoles des petits Frères des pauvres notamment qui organisent des réveillons solidaires, ces voisins solidaires, ces maisons de retraite qui s’ouvrent pour accueillir les vieilles personnes isolées de la ville.

Cette trêve est ainsi l’occasion de penser à tous ces aidants familiaux et professionnels mobilisés.

Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année. Nous nous retrouverons le 5 janvier pour nos voeux pour 2015 (qui annonce le report de la mise en oeuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement au 1er janvier 2016…).

Rechargeons nos batteries pour de futures mobilisations pour la cause des plus fragiles.
Nous vous retrouverons le 5 janvier : à l’année prochaine !

Partager cet article