Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Bleu Blanc Zèbre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 08/05/2015

0 commentaires

Aux actes citoyens !

Connaissez vous l’appel d’Alexandre Jardin : Bleu, Blanc Zèbre ?
Il part du principe qu’attendre des instances nationales, des politiques, que la société bouge, est illusoire.
Il constate que de nombreuses initiatives citoyennes fleurissent et qu’elles méritent d’être connues, reconnues, démultiplées.
Alexandre Jardin est le parrain de Lire et faire lire” par exemple. Face aux terribles constats d’illetrisme, Lire et Faire Lire” mobilise déjà 14 000 retraités qui animent des temps de lecture auprès de 400 000 enfants des écoles maternelles, et primaires. Une réponse concrète, valorisante, intergénérationnelle, opérationnelle.

Nous voulons que les choses changent ? Changeons-les, à notre échelle.

Dans l’aide aux personnes âgées, on constate des manques, des besoins.

Certains, comme des directeurs de services se mettent en marche pour sillonner la France à pieds et alerter.

D’autres refusent le diagnostic Alzheimer (un patient sur deux semble-t-il). On peut comprendre ce déni, car au fond qu’apporte le diagnostic ? Certes : un mot sur des symptômes assorti d’une ALD 15 (affection de longue durée), et si tout va bien d’un parcours d’aides et de soins.

Mais dans les faits ?
On prescrit des médicaments peu efficaces et la personne et ses proches se retrouvent bien seuls pour coordonner ce plan d’aides et de soins”. Encore bien peu de MAIA et leurs case manager” ou référents professionnels pour orienter et coordonner tous ces acteurs : aides et soins à domicile, aménagement du logement, plateformes de répits, associations de patients…

70% de l’aide d’une personne malade Alzheimer repose sur les proches, rappellent les experts de la Chaire TDTE. Sans parler du coût du prendre soin (plus de 1000 euros de reste à charge” par mois estime France Alzheimer).

Quand la société abandonne ces personnes malades et leurs aidants, alors ceux-ci se débrouillent. Ils tricotent dans leur coin leurs réponses, leur réseau d’aides, leurs astuces, stratégies… Ils sont des zèbres” à leur échelle.

Personnes âgées fragilisées, proches aidants, professionnels de la gérontologie, acteurs de la Silver Economie, porteurs d’énergies positifs, acteurs, citoyens. Face aux constats, face à l’impuissance collective, vous agissez. Vous êtes des faiseux” selon l’expression d’Alexandre Jardin.

Faites vous connaître, mobilisez les énergies, localement (avant de penser national).


Logo bleu blanc zebreChez Agevillage, avec les porteurs du Label Humanitude, on se sent zébrés.

Et vous ?

Rendez-vous sur bleublanczebre​.fr : un Do-tank” plutôt qu’un Think Tank” !

Partager cet article

Sur le même sujet