Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : le quotidien avec une prothèse dentaire

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 24/04/2017

0 commentaires
Si les premières semaines ne sont pas toujours faciles à vivre – pas évident, en effet, de s’habituer à porter en permanence une prothèse, qui peut être inconfortable ou douloureuse les premiers temps -, le port d’un appareil dentaire permet de pallier les inconvénients d’une mauvaise dentition.
Comment se passe le quotidien avec de nouvelles dents ? Réponses heure par heure.

A noter : si les sensations désagréables persistent, l’appareil a peut-être besoin d’être ajusté. N’hésitez pas à retourner voir votre dentiste.

7h45 : le petit-déjeuner

Le petit déjeuner avec un dentierPas la peine de changer vos habitudes !

Seuls sont déconseillés les aliments collants, comme le caramel.

Vous pouvez donc continuer à déguster tartines ou croissants sans risque de voir votre prothèse tomber.

Attention toutefois aux graines (sésame, pavot…) qui agrémentent parfois les baguettes. Elles peuvent se retrouver coincées entre la prothèse et la gencive.

L’usage d’une colle fixatrice peut prévenir ces désagréments.

Quant au thé ou au café, ils auront le même effet que sur les dents naturelles et tâcher votre prothèse.

8h30 : la toilette

Comme les dents, la prothèse doit être nettoyée au moins deux fois par jour, et si possible après chaque repas.

En effet, les dents artificielles peuvent elles aussi se couvrir de plaque dentaire. Le risque d’irritation de la gencive et de mauvaise haleine augmente en conséquence.

Pour ce faire, ôtez la prothèse et nettoyez-la délicatement à l’aide d’une brosse spécifique, une brosse à prothèse, que vous trouverez en pharmacie ou en supermarché.

Utilisez de l’eau tiède, un nettoyant pour prothèse ou tout simplement du savon de Marseille.

Une opération à réaliser au-dessus d’un lavabo rempli d’eau pour éviter la casse en cas de chute de la prothèse.

Il faudra aussi veiller à brosser les dents restantes et les gencives.

Attention : n’utilisez pas d’eau trop chaude sous peine d’abîmer votre appareil.

12h : le déjeuner

Après les premières semaines où il a fallu vous réhabituer à mastiquer, vous pouvez désormais manger ce qui vous chante.

Grâce à la prothèse, vous pouvez notamment savourer des aliments que vous n’osiez plus consommer avant, comme la viande.

Profitez-en pour retrouver une alimentation équilibrée, composée de protéines (viande, œufs, poisson, laitages…), de glucides (riz, pain, pâtes…), de fibres (légumes et fruits), de graisses…

Repères nutritionnels

Là encore, il faudra penser au brossage après le repas, à moins que vous ne préfériez un nettoyage par immersion.

Dans ce cas, il suffit de placer la prothèse dans un récipient en plastique, de la recouvrir de produit nettoyant, dilué dans de l’eau tiède selon les instructions, puis d’attendre le tems indiqué.

Vous pourrez la replacer après l’avoir rincée à l’eau tiède.

Pensez à vider et nettoyer le récipient pour éviter la prolifération des bactéries

17h : la collation

Comme pour les autres repas, faites-vous plaisir sans crainte ! Fruits, thé, gâteau… Tout est permis.

20 h : le dîner

le déjeuner avec un dentier

Contrairement aux premières semaines de port, où certaines personnes ont du mal à ressentir la température des aliments, vous vous rendez désormais parfaitement compte de la chaleur des plats. Plus besoin de trop laisser refroidir le potage du soir !

Si vous prenez des médicaments, sachez que certaines molécules peuvent avoir un effet néfaste sur votre santé bucco-dentaire, comme les antidépresseurs. Parlez-en à votre médecin et expliquez-lui votre situation dentaire lorsqu’il vous prescrit un traitement.

22 h : le coucher

Contrairement aux idées reçues, il est contre-productif d’ôter la prothèse pendant la nuit. A condition, bien sûr, qu’elle soit bien propre avant de se coucher.

Partager cet article

Sur le même sujet