Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bouches-du-Rhône : gros plan sur les maisons du Bel Age

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 26/03/2018

0 commentaires

Pour les seniors et leurs aidants

Les Assises nationales du vieillissement à Marseille ont été l’occasion pour Maurice Rey, élu du département chargé des personnes du bel âge (et de la sécurité/​prévention de la délinquance et de la radicalisation), de présenter les Maisons du Bel Age” qui se déploient dans les Bouches-du-Rhône.

Des maisons du Bel Age qui favorisent le lien social


maison du bel ageLe département investit dans ces maisons qui proposent un guichet unique d’accueil de proximité, des personnes du bel âge (à partir de 60 ans) ainsi que de leurs proches ou aidants.

Les équipes départementales répondent à leurs questions, les orientent dans leurs recherches et les accompagnent dans leurs démarches : demande d’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), procédures et inscriptions sur internet (impôts, Caf…).

Ces maisons du Bel Age se veulent un service public, lieu créateur de lien social.

Des animations hebdomadaires


Chaque semaine les Maisons du Bel Age vont proposer des sorties de proximité à la découverte du patrimoine culturel et différentes animations :

  • Pour répondre à la fracture numérique avec des cours élémentaires d’informatique, d’accompagnement à l’utilisation des mails et outils téléphoniques.
  • Ateliers mémoire, devoirs de mémoire et court-métrage, aide aux devoirs pour les plus jeunes, compétitions de bridge/​contrée…
  • Ateliers équilibre pour prévenir les chutes, proposer des rando-santé, un programme bouger âgé”, yoga…
  • Ateliers de réflexion sur les bonnes et mauvaises pratiques alimentaires.
  • Activités culturelles : cours de dessin…

Maurice Rey est fier de partenariats en cours comme avec La Poste pour offrir au sein des Maisons du Bel Age les services dédiés aux seniors (pardon au bel âge”).

Vous avez dit bel âge” ?


Le département a pris le parti de revaloriser l’avancée en âge, le vieillissement, la vieillesse en changeant de terminologie pour les politiques dédiées.
Le bel âge” n’est en effet pas souvent associé aux sexa-septua-octo-nona-généraires et centenaires.

C’est un choix fort que nous voulons défendre avec ces maisons du Bel Age. Malgré les fragilités associées à l’avancée en âge, malgré les difficultés, nos Maisons du Bel Age” cherchent à proposer des informations, des initiatives positives, intergénérationnelles comme ces ateliers d’utilisation des technologies” explique l’intarrissable Maurice Rey.

Deux premières maisons de Bel Age


Deux maisons ont vu le jour en lien avec la politique de redynamisation des centres-villes.

  • La Maison du Bel Age Longchamp, 50 bd Longchamp, 13001 Marseille, 04 13 31 69 90
  • La Maison du Bel Age à Aubagne, 71 allée des verriers, Le Serpolet, Aubagne 

10 nouvelles Maisons du Bel Age devraient ouvrir en 2018 à Cuges-les-Pins, La Ciotat, Ceyreste, Eygalière, Eyguières, Maillane, Saint-Étienne-du-Grès, Graveson, Roquefort-la-Bédoule, Gardanne ou encore Carnoux.

Partager cet article

Sur le même sujet