Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Plaisir de manger avec de jolis bavoirs ou tours de cou personnalisés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/12/2018

0 commentaires

Dignité partagée

Comment manger des repas parfois mixés sans se tâcher ? Quand les gestes sont mal assurés ? Le linge de table a son importance pour favoriser le désir de manger. Pistes de solutions pour allier dignité, plaisir, protection et confort avec le mot bavoir”.

Des tours de cou (plutôt que des bavoirs) customisés

Quand la serviette de table ne suffit plus pour protéger les résidents installés à table, difficile d’imposer ces bavoirs même s’ils s’appellent des tours de cou”.
Ils renvoient une image infantilisante tant pour la personne concernée que pour ses proches et les professionnels qui prennent soin d’eux.

Le service lingerie du Centre hospitalier de Loos Haubourdin dans les Hauts de France, a cherché à faire évoluer cette réalité. Il s’est rapproché de l’association Et pourquoi pas moi” de Loos, qui propose des activités manuelles de « fils et d’aiguille », transforme des vêtements pour les valoriser et aussi trouver des solutions adaptées aux personnes à morphologie atypiques ou ayant des besoins particuliers (handicaps, rétractions…).

Le service lingerie a proposé de customiser ses tours de cou, à partir des tissus de la boutique”, ouverte à tous, qui propose des vêtements issus de dons, explique madame Jacques responsable de la lingerie. Plusieurs modèles hommes” et femmes” redonnent des couleurs aux temps des repas, notamment en service de soin palliatif.

Ces jolis tours de cou sont gratuits, lavés par le service, imaginés et réalisés par les bénévoles de l’association avec les résidents eux-mêmes.

L’an prochain nous comptons proposer des gammes de beaux vêtements, dignes et adaptés aux personnes malades, en fin de vie, qu’accompagnent les services de l’Hôpital” souligne madame Jacques.

Cette customisation est très appréciée des personnes malades, des proches. Elle change aussi le regard des soignants et les valorise, conclut la responsable du service lingerie, qui tient à saluer l’équipe de direction de l’Hôpital qui sait dire oui” à ce genre de projets.

Retrouvez un autre projet dadaptation des vêtements Habiller sans douleur” avec l’association Eglantine à l’hôpital Bretonneau à Paris.

Partager cet article