Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La vieillesse se fait tirer le portrait

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 13/05/2019

0 commentaires

Sous l’impulsion des associations les Petits Frères des Pauvres et Monalisa, deux expositions photos mettent actuellement à l’honneur le grand âge. Deux initiatives qui ont pour volontés communes de changer le regard sur la vieillesse et de sensibiliser sur l’isolement.



Du street art à Nantes


Du 13 au 19 mai, ce sont plus de 200 portraits de personnes isolées de plus de 50 ans qui s’affichent sur les murs de la mairie, de l’Hôtel-Dieu, du Lieu unique et autres bâtiments du centre-ville de Nantes.

Cette exposition Regarde-moi est organisée par les Petits Frères des Pauvres en collaboration avec le label Inside Out Project initié par l’artiste JR et l’association Photographie et Partage, dans le but de mettre en lumière toutes les formes d’exclusion subies par les personnes âgées.

Une initiative qui a déjà été menée à Saint-Denis, où 123 portraits géants de seniors de la commune ornaient les bâtiments. 

Clichés de résidents à Uzès


Dans la commune du Gard, l’exposition Regarde-moi prend une forme différente et accueille cette fois les portraits des résidents de l’Ehpad les Jardins de l’Escalette.

14 résidents se sont prêtés au jeu de cette initiative organisée par l’association Monalisa et peuvent découvrir depuis le 11 mai leur portrait dans l’Ehpad, mais aussi à la mairie et au lycée Guynemer.

Une façon ludique et artistique de se mobiliser pour changer le regard sur la vieillesse.

Partager cet article

Sur le même sujet