Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Dois-je vendre ma maison pour payer l'obligation alimentaire ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/06/2019

2 commentaires

La question d’Arsène G


Ma mère est en maison de retraite et ne peut plus payer l’intégralité de l’hébergement. J’ai payé un temps mais étant maintenant à la retraite je n’en ai plus les moyens. Peut-on m’obliger à vendre mon logement pour payer ma part d’obligé alimentaire ? On m’a déjà demandé mon argent durement épargné, j’ai peur de perdre aussi ma maison.

La réponse d’Agevillage


Puisque vos ressources ont diminué, vous pouvez demander une révision de l’obligation alimentaire. Pour cela, il faudra s’adresser juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance (TGI).

L’article 208 du Code civilprécise que l’obligation alimentaire (les aliments) sont accordés en fonction « de la fortune de celui qui les doit ».

Concernant votre logement, le juge ne peut pas vous imposer la vente de votre résidence principale.

Lire notre dossier complet sur l’obligation alimentaire

Partager cet article

Raphaëlle Murignieux

Bonjour, il est difficile de vous répondre car tout dépend de vos frais, de l'existence ou non d'autres obligés alimentaires...

Marc Deforceville

je suis retraité et je touche 2180 euros par mois dont 180 euros d'invalidité , le jours venu combien le juge peux m'imposer de donner pour ma mère en éphad . merci de votre réponse