Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Spécial été : gros plan sur les plages accessibles

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/07/2019

0 commentaires

Handiplage, Toursime & handicap, Pavillon bleu



Bonne nouvelle : aujourd’hui, les personnes en situation de handicap, en fauteuil roulant ne sont plus contraintes de se priver du plaisir d’un bain de mer. Gros plan sur les plages accessibles.

Née en 1997, l’association Handiplage a été fondée par Ramón Espi et Brigitte Berckmans, tous deux en situation de handicap.


Leur objectif ? Favoriser l’accès des personnes à mobilité réduite aux loisirs et à la plage. Grâce, notamment, à la création du label Handiplage.

Il est attribué aux plages selon leur accessibilité, et comporte quatre niveaux, d’une à quatre bouées, les labels quatre bouées étant décernés aux lieux proposant les équipements et les aménagements les plus abouties : handiplagistes, sanitaires, douches, vestiaires, système audio-plage pour les non-voyants…

En 2018, 80 plages étaient labélisées Handiplage.

A ce premier label s’ajoute la marque Tourisme et handicap, qui concerne l’ensemble des lieux touristiques : hébergements, restaurants, musées…

Au total, environ 200 plages sont ainsi accessibles. Ce qui laisse le choix, mais représente malgré tout moins de 10 % des 2400 plages françaises…

Quant au label Pavillon bleu, pour les communes, les ports et les plages, il compte lui aussi un critère « accessibilité » pour le label plages : présence de rampe de cheminement, bâtiments et sanitaires accessibles, places de stationnement dédiées.

En 2019, 395 plages françaises portent le Pavillon bleu.

Voir les plages labélisées

A noter : pour se baigner en toute sécurité, il existe aujourd’hui des fauteuils amphibies, mais également des déambulateurs spécial sable.

Trouver une plage accessible

Partager cet article

Sur le même sujet