Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Les personnes âgées donnent leur avis sur l'accompagnement du grand âge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/11/2020

0 commentaires

…et ça fait du bien

Alors qu’une loi grand âge est prévue pour les mois qui viennent, alors que la crise sanitaire amène à se questionner sur l’accompagnement des plus âgés, la voix des principaux intéressés n’est que trop peu entendue. Pourtant, à l’image de ce résident interrogé sur les lieux de vie de demain au détour d’une conférence, leur parole peut être aussi puissante que sensée.


Le 18 novembre une conférence organisée par la fondation d’intérêt général Casip Cojasor conviait des experts du grand âge autour du thème Dessinons ensemble les lieux de vie de demain pour nos aînés.


La parole est d’or


L’occasion de réfléchir ensemble aux évolutions à apporter pour permettre un meilleur accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie mais aussi de découvrir le point de vue des principaux intéressés sur la question. 

Et le regard porté par un résident a quelque peu chamboulé l’audience.

J’ai été étourdi de la gentillesse, de la bonté même, de tous ceux qui entourent les personnes qui sont d’un certain âge et même certains en fin de vie. Il y a beaucoup de douceur, le reste importe peu” a déclaré plein d’émotion monsieur Schustermann, résident en Ehpad depuis trois mois et demi qui découvre que ces lieux peuvent être assez éloignés de l’image qui leur est attribuée. 

Je n’aurais jamais cru rester jusqu’à la fin de ma vie dans ces lieux et je suis émerveillé. Je crie à mes enfants et à mes petits-enfants Pépé se porte bien, il ne manque de rien”” poursuit cette habitant en maison de retraite dont le discours dénote avec l’Ehpad bashing ambiant et vient rappeler aux professionnels des établissements que leurs efforts ne sont pas vains. 

Co-contruire l’accompagnement de demain


L’association Citoyennage a elle aussi été créée par des résidents d’Ehpad précisément pour faire entendre une voix bien trop discrète dans notre société.

Il y a quelques jours des représentants de l’association ont eu l’occasion de s’entretenir avec Brigitte Bourguignon, ministre de l’Autonomie et de lui faire part de leurs attentes en vue de la future loi grand âge. 

L’association a en ce sens indiqué la nécessité à moyen terme de repenser, dans le cadre de la Loi Autonomie à venir, le modèle de l’aide aux personnes âgées en développant de nouveaux services et de nouveaux métiers axés sur les réponses en accompagnement socio-culturel (psychologues, animateurs, spécialistes du tourisme et de la vie culturelle, personnels de restauration dans les établissements…)” précise un communiqué de Citoyennage.

De la même manière, l’association a mis l’accent sur l’importance de prendre en compte la parole des personnes âgées dans toutes les réflexions menées sur le grand âge et l’autonomie afin d’assurer l’effectivité de leurs droits et libertés”.
Partager cet article