Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Cellules souches et autoréparation des muscles des personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/01/2011

0 commentaires

L’exercice physique augmente le taux des cellules musculaires

La Professeur Dafna de l’Université de Tel-Aviv est à l’origine d’une découverte qui conduira au développement d’une nouvelle médecine pour aider l’autoréparation des muscles des personnes âgées.

On savait que l’exercice physique était bénéfique. Mais des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont prouvé scientifiquement que l’exercice physique fait augmenter le taux de cellules souches musculaires, contribuant à renforcer la capacité du corps à renouveler les muscles âgés.

Des preuves au niveau cellulaire et moléculaire ont été mises à jour par le Professeur Dafna Benayahu et l’équipe de la faculté de médecine Sackler de l’Université de Tel Aviv. L’exercice physique fait en effet augmenter le taux des cellules musculaires qui ordinairement décline avec l’âge réduisant l’immunité de la masse musculaire. Les personnes exerçant une activité physique quotidienne renouvellent et augmentent leurs cellules musculaires, s’assurant un capital jeunesse plus important.

La Professeur Dafna et son équipe espèrent que cette découverte conduira bientôt au développement d’une nouvelle médecine pour aider l’autoréparation des muscles des personnes âgées. « Lorsque nous vieillissons, notre corps endure un processus de sarcopénie : la masse musculaire régresse et sa fonction décline. L’ostéopénie correspond au même moment au déclin de la masse osseuse. Les os et les muscles sont fragilisés. »

Partager cet article