Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un vol à l'étalage sur quatre au Japon est commis par une personne âgée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/01/2011

0 commentaires

Des statistiques en constante augmentation

Le Japon passe pour un pays très sûr avec de faibles taux de criminalité. Mais les vols commis à l’étalage par des personnes âgées ont atteint des sommets en 2010.

La Police nationale du Japon a déclaré avoir arrêté 27.362 personnes âgées de 65 ans ou plus pour vol à l’étalage l’an dernier — soit presque autant que des adolescents. Les vols concernent de la nourriture ou des vêtements plutôt que des articles de luxe.
Un officier de police a déclaré au journal Mainichi que les retraités ont été à l’étalage, non seulement pour des raisons financières mais aussi par un sentiment d’isolement propre à l’âge”.

Dans les dernières décennies la structure traditionnelle des ménages à trois générations a changé — de plus en plus de jeunes ont migré vers les villes pour trouver un emploi, laissant des parents âgés se débrouiller par leurs propres moyens.

Les retraités qui veulent travailler ont également constaté qu’il est plus difficile de trouver un emploi en raison de la crise économique. Selon la police, ces statistiques représentent une tendance persistante et ne montrent aucun déclin.

En 1986, le nombre de retraités délinquants s’élèvait à 4.918. Il est depuis passé à 10.000 en 1999 et 20.000 en 2004. Les retraités représentent maintenant 26,1% de tous les voleurs à l’étalage. Les journaux font de plus en plus souvent état de vols commis par des gens âgés qui cherchent à être arrêtés pour aller en prison et être pris en charge par la société.

La BBC rapporte que la société japonaise vieillit rapidement et son économie demeure au point mort.

Plus de 20% de la population a maintenant plus de 65 ans — un chiffre qui devrait passer à environ 40% d’ici 2050

Outre le vieillissement de la population, les Japonais sont très inquiets par le fossé grandissant entre riches et pauvres car il bouscule les fondements d’une société traditionnellement égalitaire.

Partager cet article

Sur le même sujet