Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une patiente Alzheimer égarée, retrouvée grâce à Twitter

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/04/2013

0 commentaires

La solidarité irlandaise a joué

Une Irlandaise du Nord a retrouvé sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer après avoir rendu publique sa disparition sur le réseau social Twitter.

C’est BBC News qui a révélé que le réseau Twitter

a permis de retrouver une patiente Alzheimer égarée et partie sans prévenir. Le matin de sa disparition, Diane Mehaffey, a décidé de sortir ses deux chiens sans prévenir sa famille, avec qui elle vit au coeur de Belfast.

A l’heure du thé, la famille de Diane, a aussitôt prévenu la police. Johanne, fille de Diane, qui venait de monter dans le train qui la ramenait à Donegal, décide de signaler la disparition de sa mère sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook.

C’est ma maman et elle a disparu #disparition. Aidez nous à la retrouver saine et sauve #disparition #belfast #svpRT #alzheimer”, a‑t-elle commenté sur Twitter. Une photo était jointe au tweet qui a été partagé une centaine de fois par les internautes.

Il a été lu par Christina McStravick. J’étais assise dans mon salon devant la télévision quand j’ai remarqué une femme qui marchait dans la rue accompagnée de deux chiens”, a‑t-elle dit. Son air stupéfait a retenu mon attention mais je n’ai pas réagi tout de suite”, a ajouté Christina. Trente secondes plus tard j’étais sur Twitter. Là, je suis miraculeusement tombée sur le message de Joanne”, a‑t-elle raconté au micro de BBC.

Christina part aussitôt à la recherche de la femme aux deux chiens au volant de sa voiture. Une fois retrouvée, je l’ai gentiment interpellée, je ne voulais surtout pas l’effrayer. Elle s’est retournée et j’ai enfin pu affirmer qu’il s’agissait bien de Diane.

Sans difficultés, Diane a suivi Christina chez elle. Son mari a ensuite prévenu la police et Joanne, encore bouleversée par le soutien des Twittos. Ma mère avait marché près de 13 kilomètres. Nous ne l’aurions jamais retrouvée sans l’aide des internautes”, confie Joanne.

Partager cet article

Sur le même sujet