Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Trouver son lieu de vie

A Besançon, les résidences autonomie se transforment en habitats intergénérationnels

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/08/2022

0 commentaires

Encourager un vieillissement actif, lutter contre les représentations négatives, créer du lien social, favoriser la découverte d’autres cultures, permettre à des jeunes de se loger à petit prix… depuis plusieurs années, la Ville de Besançon ouvre les portes de ses résidences autonomie à de jeunes locataires, et ça fonctionne ! Une initiative récompensée en 2021 d’un prix Villes amies des aînés.

Moins connues que les Ehpad ou les résidences pour seniors privées, les 2300 résidences autonomie de France accueillent plus de 100 000 personnes âgées de plus de 60 ans.

Ces lieux de vie s’adressent à des personnes plutôt autonomies, qui disposent d’un logement indépendant, mais bénéficient aussi de services collectifs, d’activités…

A Besançon, le centre communal d’action sociale (CCAS), qui gère cinq résidences autonomie, a décidé d’apporter plus de mixité aux lieux en louant une partie des appartements à des étudiants.

Dont six dans le cadre d’une démarche intergénérationnelle expérimentale. « Les jeunes occupaient leur logement dans le cadre d’une convention d’occupation temporaire. Ils pouvaient percevoir l’APL et sur la base d’un engagement d’un an, donner chaque mois dix heures de leur temps, en contrepartie de l’exonération des charges locatives », détaille le CCAS. « Ils participent alors à des actions au sein de la résidence, en fonction de leur compétence ou de leurs affinités ».

L’opération est immédiatement couronnée de succès : jeunes et anciens tissent des liens, construisent ensemble des activités… ce qui favorise un vieillissement actif et contribue à briser les idées reçues sur les autres générations.

Après un an, le CCAS étend le programme. Onze logements sont désormais proposés aux étudiants, et une autre résidence rejoint le dispositif. Des partenariats sont noués pour permettre aux étudiants étrangers qui le souhaitent de louer l’un des appartements.

Une initiative durable et participative, récompensée en décembre dernier d’un prix Ville amie des aînés.
En savoir plus

D’autres lauréats du prix Villes amies des aînés 2021 :

Partager cet article