Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Au bout du fil fête sa millionième conversation téléphonique

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 07/06/2022

0 commentaires

Gros plan sur les dispositifs de soutien par téléphone

Une étude le rappelait en en août dernier : un coup de fil de 10 minutes constitue une arme redoutable pour lutter contre l’isolement, l’anxiété et la dépression chez les plus âgés. Pour les personnes seules, des associations se mobilisent afin de leur apporter du soutien par téléphone. Parmi elle, Au bout du fil, qui vient de fêter sa millionième conversation téléphonique.

Depuis 2007, l’association appelle gratuitement chaque mois plus de 10 000 personnes âgées inscrites à ce service. Forte de 350 appelants bénévoles formés, Au bout du fil a ainsi passé plus d’un million d’appels. Un moment de dialogue essentiel, source de réconfort et de lien.

Les personnes appelées sont âgées, dans leur grande majorité, de 75 à 95 ans, précise Jean-Paul Grée, le secrétaire général de l’association ;

Quant aux appelants, « ils reçoivent une formation initiale avant de démarrer leur activité et bénéficient ensuite de l’appui d’un(e) référent(e), disponible pour les
aider dans leur mission et répondre à leurs questions
», ajoute-t-il.

Pour faire face aux besoins croissants, l’association recherche actuellement une centaine de bénévoles supplémentaires.

Pour en savoir plus ou s’inscrire au service, rendez-vous sur le site d’Au bout du fil ou appelez le 01 70 55 30 69.

D’autres dispositifs permettent de bénéficier de soutien par téléphone, que l’on soit âgé, aidant ou tout simplement en situation d’isolement.

Comme :

  • La ligne nationale d’écoute et d’information pour tous les aidants de l’association Avec nos proches, accessible 7 jours sur 7 de 8h à 22h au 01 84 72 94 72 (prix d’un appel local) ; 
  • Le service de soutien psychologique de la Croix-Rouge, au 0800 858 858 (numéro gratuit) ;
  • Solitud’Ecoute, mis en place par les Petits frères des pauvres au 0 800 47 47 88 et destinée aux plus de 50 ans (numéro gratuit).
Partager cet article