Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Le téléphone, meilleure arme pour lutter contre la solitude

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/08/2021

1 commentaires

Une étude démontre les bienfaits d’un appel de 10 minutes

Téléphonez, téléphonez, téléphonez invitait Jérôme Guedj, auteur du Plaidoyer pour les vieux, ancien parlementaire et président du conseil départemental de l’Essonne, dans un rapport sur la lutte contre l’isolement remis à Olivier Véran le 5 avril 2020. Une recommandation dont le bienfondé vient d’être à nouveau confirmé par une étude.

La crise sanitaire a renforcé l’isolement de nombreuses personnes âgées, et malgré la fin des confinements et autres restrictions, des dizaines de milliers d’entre elles continues d’en souffrir.

Si la pandémie a permis l’explosion de nouveaux modes de communication, les appels en visio notamment, une étude menée entre le 6 juillet et le 24 septembre 2020 par des chercheurs de l’université du Texas montre qu’un simple coup de fil reste particulièrement efficace pour lutter contre l’isolement, l’anxiété et la dépression chez les plus âgés.

Durant 4 semaines, 16 bénévoles âgés de 17 à 23 ans ont appelé 120 personnes bénéficiaires de portage de repas, pour la plupart âgés de 65 ans ou plus (63 %), 120 autres personnes ayant été recrutées pour constituer le groupe contrôle.

La première semaine, les bénévoles ont appelé les participants du lundi au vendredi durant une dizaine de minutes. Ces derniers pouvaient ensuite choisir à quelle fréquence ils souhaitaient recevoir un appel la semaine suivante. La majorité (58 %) a opté pour cinq appels par semaine.

Pour mesurer les effets de ces appels, les chercheurs ont utilisé différents questionnaires pour évaluer le sentiment d’isolement, les symptômes dépressifs, l’anxiété, le lien social et la santé générale des appelés, avant et au terme de l’expérimentation. Ils leur ont également adressé un questionnaire de satisfaction.

Bilan : par rapport au groupe contrôle, une amélioration notable du sentiment d’isolement, des symptômes dépressifs et de l’anxiété ont été enregistrés. Le téléphone s’avère donc être un outil de choix pour lutter contre l’isolement des âgés.

Partager cet article

Joëlle Sibille

Bonjour,

Suite à votre article, je souhaitais vous partager un dispositif innovant que nous avons mis en place au CCAS de Grenoble pour les personnes inscrites au Registre des Personnes Fragiles et Isolées. Notre objectif était d'aller vers ce public, via le téléphone, pendant la période estivale.
Pour cela nous avons élaboré un scoring social pour qualifier la fragilité et l’isolement des personnes. Celui-ci nous a permis de mettre en place une veille graduée. Celle-ci s'appuie, entre autre, sur la mobilisation bénévole d'agents de la collectivité pour assurer des appels téléphoniques réguliers auprès de ce public pendant la période de veille saisonnière.

Je reste à disposition si vous souhaitez en savoir plus.
Merci pour la qualité de vos articles.
Bien cordialement,

Joëlle SIBILLE