Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Bonnes résolutions : je prends soin de mon dos

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/01/2022

0 commentaires

Mal de dos, mal du siècle ? De nombreux Français se plaignent du dos : c’est d’ailleurs le deuxième motif le plus fréquent de consultation chez son médecin traitant. Pourtant, quelques gestes simples permettent de le protéger pour gagner en qualité de vie, mais aussi en mobilité.

Il soutient notre tête, est essentiel à notre équilibre, nous permet de nous tenir debout : entre la colonne vertébrale et le muscles qu’il contient, notre dos constitue le point central de notre anatomie.

Et en conséquence, il est mis à rude épreuve au quotidien. Au cours de leur vie, 4 personnes sur 5 souffriront de lombalgie, selon l’Assurance maladie.

C’est d’ailleurs un motif de consultation fréquent chez le médecin. Pourtant, il est possible d’adopter de bons réflexes pour préserver son dos.

D’abord, en accomplissant correctement les gestes du quotidien, comme plier les genoux pour soulever une charge. Ou, plus fréquent encore, en se relevant de la bonne manière de son fauteuil, surtout si l’on manque un peu de mobilité.

Martin Denoeud, spécialisée dans l’activité physique adaptée, livre ses conseils pour s’entraîner à faire ce geste sans se faire mal.

Ensuite, en prenant le temps de s’échauffer les muscles le matin.

« L’échauffement prépare le corps à l’effort afin de le préserver au mieux des sollicitations qu’il rencontre dans la journée. Il améliore la lubrification des articulations, l’élasticité des muscles et tendons, la réactivité, l’attention. En s’échauffant on limite ainsi l’usure des différentes articulations et les risques de traumatismes sur les muscles et tendons. On se prépare plus facilement aux risques qui nous entourent dans les premiers moments de la journée », explique Martin Denoeud.

Autre option, s’inscrire à des cours de gym adaptés. Il en existe un peu partout en France, proposés par des associations comme Siel bleu, les centres de prévention Agirc-Arrco, les centres de santé, les mairies…

Pour en savoir plus, les 50 ans et plus sont conviés ce mercredi 19 janvier à une conférence en ligne organisée dans le cadre de la semaine de la prévention 2022 de l’Agric-Arrco.

Mais en termes de mal de dos, tout ne se joue pas sur le plan physique. Stress et mal de dos seraient ainsi intimement liés.

Dans son mini guide Les 50 règles d’or pour soulager le mal de dos, Emilie Yana consacre toute une partie aux liens entre dos et émotions.

L’environnement aussi joue un rôle pour protéger le dos : vérifiez que votre literie est adaptée, optez pour un coussin de nuque pour bien vous caler la tête en position assise, habillez chaudement pour garder vos muscles détendus et choisissez de bonnes chaussures, conseille ainsi l’autrice.

Des astuces faciles à mettre en œuvre pour ne plus subir le mal du siècle !

Les 50 règles d’or pour soulager le mal de dos
Emilie Yana
Larousse pratique
2021
4,50 euros

Partager cet article