Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Conseils du professeur Eric Fontaine pour repérer et prévenir la dénutrition

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 3 min

Date de publication 08/11/2021

0 commentaires

La Semaine nationale de la dénutrition débute officiellement vendredi et s’accompagnera de plus de 10 000 actions sur l’ensemble du territoire afin de sensibiliser et lutter contre cette maladie silencieuse. En amont de cette manifestation d’envergure, le professeur Eric Fontaine, président du Collectif de lutte contre la dénutrition, est revenu sur les moyens de repérer la dénutrition chez les personnes âgées.

Plus de 2 millions de Français souffriraient de dénutrition. Cet état pathologique, lié à des apports nutritionnels insuffisants par rapport aux dépenses énergétiques, affecte principalement les personnes âgées. 

Selon les données du Collectif de lutte contre la dénutrition, ce serait au moins 270 000 personnes âgées vivant en Ehpad et 400 000 à domicile qui seraient dénutries en France. 

Une maladie qui peut avoir de lourdes conséquences, diminuant la force musculaire, la mobilité, les défenses naturelles et augmentant les risques de chute ou d’infection.

Comment savoir si son proche souffre de dénutrition ?

La dénutrition n’est pas un symptôme, c’est une maladie. Et c’est une maladie que l’on peut traiter

A l’occasion d’un webinaire organisée par la plateforme Idealco, Eric Fontaine, fondateur et président du collectif, a apporté des pistes pour repérer et agir face à la dénutrition.

On peut être obèse et dénutri, c’est la réserve de muscles qui détermine le danger. Ce qui est important ce n’est pas le poids, mais plutôt la perte de poids”.

Afin de détecter la dénutrition, le professeur suggère de surveiller régulièrement (au moins une fois par mois) une éventuelle perte de poids chez son proche. 

Ainsi, si une personne perd au moins 5 % de son poids en 1 mois elle doit être considérée comme souffrant de dénutrition. 

Le risque est le même chez une personne qui perd au moins 10 % de son poids sur une période de 6 mois. Une pesée régulière (une fois par semaine, voire par mois) est recommandée pour identifier un risque de dénutrition.

Autre indicateur, si indice de masse corporelle (IMC) chez une personne de plus de 70 ans est inférieur à 22, alors il y a danger. 

A noter pour calculer l’IMC il faut diviser le poids par la taille au carré. Une personne qui mesure 1,78 et pèse 50 kilos a donc un IMC de 15,78 (50 divisé par 1,78²).

Enfin la dénutrition peut aussi être indiquée par une réduction quantifiée de la masse et/​ou de la fonction musculaire rappelle le professeur :​“La vitesse à laquelle l’on perd du muscle est un critère pour évaluer la dénutrition”.

Comment venir en aide à une personne dénutrie ?

On nous dit qu’il ne faut pas manger les choses que l’on a envie de manger, mais les enjeux chez les personnes âgées et les adolescents ne sont pas les mêmes” indique Eric Fontaine avant de poursuivre :​“on a aussi besoin d’énergie, il faut apporter des calories pour vivre. Il faut arrêter les régimes chez les personnes âgées !

Sauf dans certains cas particuliers et notamment chez les personnes diabétiques, les régimes peuvent créer un déséquilibre entre les apports nutritionnels et les dépenses énergétiques provoquant un risque de dénutrition. 

Le professeur recommande d’enrichir l’alimentation chez une personne dénutrie, mais aussi d’entretenir ses muscles et de les faire travailler régulièrement. 

Il convient aussi d’apporter une attention particulière aux soins dentaires. Une mauvaise dentition peut engendrer des difficultés lors de la mastication et faire perdre l’envie de se nourrir.

Revoir le webinaire proposé par Idealco

En avant vers une semaine de mobilisation !

Du 12 au 20 novembre, à l’initiative du Collectif de lutte contre la dénutrition, la Semaine nationale de la dénutrition proposera plus de 100 000 actions partout en France.

Webinaires, manifestations sportives, ateliers, points d’information… de nombreux événements se dérouleront près de chez vous.

Pour en savoir plus, consulter la carte des événements

Consulter l’agenda des webinaires de la Semaine nationale de la dénutrition

Partager cet article