Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Pas sage, passage... avec ou sans pass

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 26/07/2021

0 commentaires

On s’en doutait. Les variants du covid-19 ont poussé le gouvernement et les parlementaires à voter l’extension du pass sanitaire face à la flambée des contaminations.

Dans l’attente de sa validation par le Conseil Constitutionnel, il impose des contraintes d’un côté et rappelle aussi le retour du droit commun en Ehpad (Établissement pour personnes âgées dépendantes) après le passage des restrictions liées au coronavirus.

Un passage qui interroge notre accompagnement de ces derniers temps de la vie.

Rester sage devant l’avancée en âge, juste avant le grand passage ? Pourquoi à la fin ?

Au grand âge, on a plus d’expériences de la vie, certes, on a aussi parfois plus de fragilités, de vulnérabilités. Devient-on sage pour autant ?

Sûrement pas” s’esclaffaient (feu) Geneviève Laroque et Maurice Bonnet. Ils ne voulaient pas entendre parler de conseils des sages” mais plutôt de conseils de la vie sociale”, participatifs, où la voix des habitants comptent, vraiment… sages ou pas.

Et puis, dans les structures pour personnes âgées, c’est comme partout ailleurs, raconte Marie Pavlenko dans son superbe roman d’amour en Ehpad Bientôt minuit : Mais les gens ici sont le reflet du dehors, y a rien qui a changé, c’est le bal des faux-culs, des bravaches, des intrigants, des victimes et des tortionnaires”.
Sage ou pas, la vie est là. L’amour est là, encore, toujours. Ni vu ni connu je t’embrouille.“

Comment rester sages quand on est victime d’isolement social ? Les Audacieux” en ont fait leur combat, notamment pour les personnes LGBT qui avancent en âge. Ils inventent leur Maison des Diversités et c’est la ville de Lyon qui accueillera la première.

Comment rester sage quand on voit un locataire très âgé sur le point d’être expulsé ?
94 ans le réalisateur phare de la Nouvelle Vague Jacques Rozier en fait les frais et mobilise autour de lui.

Comment rester sage face à ces cybercriminels qui profitent des vulnérabilités (à tous les âges) pour attirer vers de faux sites Internet ? Voir les conseils de la rédaction d’Agevillage.

Comment rester sage entouré des autres générations ? La rédaction a sélectionné cinq activités d’été intergénérationnelles… pas toutes sages !

Je vous souhaite un bel été à vous tous, sage ou pas, malgré ce virus !

Partager cet article
Tags