Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Psychologue remboursé : tout savoir sur le nouveau dispositif MonPsy

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/03/2022

0 commentaires

Ouvert à tous les Français de plus de trois ans à partir du 5 avril

Comme annoncé en septembre, tous les Français âgés de 3 ans ou plus vont pouvoir bénéficier, dès le mois prochain, de huit séances remboursées chez un psychologue grâce au dispositif MonPsy. Explications.

La crise sanitaire a engendré des conséquences néfastes en matière de santé mentale. Aussi le gouvernement a‑t-il mis en place le remboursement, sous conditions, de huit séances d’accompagnement psychologique par an.

Attention : la plateforme qui permet de bénéficier de séances remboursées est celle du ministère de la Santé, monpsy​.sante​.gouv​.fr

Il existe d’autres sites qui portent un nom similaire, mais qui n’ont rien à voir avec le dispositif.

Qui est concerné ?

Toute personne souffrant de troubles psychologiques légers ou modérés comme de l’anxiété, des troubles du sommeil, un sentiment de déprime, de l’angoisse, un problème de consommation de tabac, alcool ou cannabis ou un trouble du comportement alimentaire.

Les séances sont ouvertes à tous dès l’âge de 3 ans.

Comment bénéficier du remboursement ?

Il faut tout d’abord prendre rendez-vous chez son médecin traitant : c’est lui qui vérifiera que vous pouvez bénéficier de cet accompagnement psychologique.

Les personnes qui souffrent de troubles psychologiques sévères, par exemple, doivent consulter un psychiatre et ne peuvent donc pas être suivi dans le cadre de MonPsy, qui ne concerne que les psychologues.

Si le médecin traitant estime que vous remplissez les conditions, il vous remettra deux courriers : un « courrier d’adressage », indispensable pour le remboursement des séances et qui devra être transmis à l’Assurance maladie, et un courrier d’accompagnement destiné au psychologue.

Peut-on consulter n’importe qui ?

Non : le dispositif fonctionne avec des psychologues qui ont signé une convention avec l’Assurance maladie, sur la base du volontariat.

Ils sont sélectionnés sur la base de leur expérience clinique et de leur formation.

Où trouver la liste des psychologues concernés ?

Elle sera publiée en avril sur le site MonPsy du ministère de la Santé.

Vais-je devoir avancer le coût de la consultation ?

Oui, sauf pour :

  • les bénéficiaires de l’aide médicale d’Etat (AME) ou de la complémentaire santé solidaire (CSS) ;
  • les personnes dont le suivi psychologique est lié à une affection de longue durée (ALD), un accident causé par un tiers, un accident du travail, une maladie professionnelles, ou une grossesse (à partir du sixième mois). 

Pensez dans ce cas à apporter une attestation de droits à jour chez le psychologue, qui sera remboursé directement par l’organisme d’Assurance maladie.

Partager cet article