Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Service civique solidarité seniors : 86 % des personnes accompagnées se sentent en meilleure forme

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 2 min

Date de publication 08/11/2021

0 commentaires

En mars dernier, le gouvernement annonçait la création de 10 000 missions de Service civique pour accompagner 300 000 personnes âgées isolées sur les trois prochaines années. Quelques mois plus tard, une première étude vient mettre en évidence les bénéfices pour les personnes accompagnées comme pour les accompagnants.

Selon les Petits Frères des Pauvres, 900 000 Français âgés de 60 ans et plus seraient isolés de leur famille et de leurs amis. 300 000 d’entre eux se trouveraient même en situation de mort sociale” et ne rencontreraient quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes.

Face à cette situation préoccupante, le ministère chargé de l’Autonomie, sous l’impulsion de l’association Unis-Cité, a lancé le Service civique solidarité seniors (SC2S) avec pour enjeux de rompre l’isolement des seniors et favoriser les liens intergénérationnels. 

Le volontariat de jeunes en Service civique auprès de personnes âgées contribue à renforcer les liens entre les générations et ainsi lutter contre l’âgisme, ces représentations sociales et culturelles bien souvent erronées de la vieillesse” soulignait Brigitte Bourguignon au moment du lancement de 10 000 missions de Service civique dédiées à l’accompagnement des seniors.

Un service gagnant/​gagnant

7 mois après son lancement, le SC2S a présenté les résultats de son étude portant sur l’impact du dispositif. 

Ainsi, 86 % des seniors bénéficiaires déclarent se sentir plus en forme psychologiquement depuis le début de l’accompagnement.

Du côté des jeunes volontaires, ils sont 91 % à déclarer que le Service civique solidarité seniors leur a permis d’acquérir de nouvelles compétences mais aussi, de développer une meilleure connaissance et un changement de regard sur le grand âge. 

72 % d’entre eux considèrent que le SC2S est une aide non négligeable pour les recherches de formations ou d’emploi.

Consulter l’étude sur le SC2S

Vers un rapprochement des générations ?

Selon un baromètre mené par le gestionnaire de résidences seniors Domitys et portant sur un échantillon de 1000 personnes âgés de 18 à 24 ans, 72 % des jeunes interrogés perçoivent la vieillesse comme une étape heureuse de la vie.

Ils sont aussi 92 % à estimer que le rapprochement des générations est important et 63 % ont déclaré partager beaucoup de choses en commun avec les seniors. 

La passerelle entre les générations semble loin d’être infranchissable et il suffit désormais de trouver les bons leviers, comme le SC2S, pour favoriser les liens intergénérationnels.

Consulter le baromètre Domitys

Partager cet article