Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer

Maladie d'Alzheimer : gros plan sur les dispositifs de géolocalisation pour éviter les disparitions - Conseils pour bien choisir

Temps de lecture 1 min

1 commentaires

Conseils pour bien choisir

Bracelet, montre, médaillon, ceinture, téléphoneet même chaussures : les dispositifs de géolocalisation par GPS destinées aux personnes souffrant de troubles cognitifs se multiplient. Le but : éviter que leur utilisateur s’égare et alerter les proches en cas d’accident.

Leur fonctionnement repose sur la technologie GPS classique, qui permet de connaître la position exacte du porteur.

Certains sont dotés d’un bouton d’alarme, d’autre non : ils alertent les proches lorsque leur porteur sort d’un périmètre prédéterminé, ou en cas de chute.

Si ces nouveaux objets favorisent la liberté d’aller et venir des malades, ils soulèvent aussi des questionnements éthiques : peut-on les imposer à un proche âgé ?

Si une personne qui craint de se perdre parce qu’elle est consciente de souffrir de légers troubles cognitifs peut accepter de porter un tel dispositif , voire de le souhaiter (à condition que cela n’apparaisse pas comme un « truc pour malade » ou à « un bracelet carcéral » ou un « équipement canin », comme l’ont notifié les personnes âgées qui ont participé à une étude menée en 2011), il peut ne pas en être de même pour des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs sévères à un stade avancé de la maladie d’Alzheimer, par exemple.

Dans tous les cas, il faidra expliquer le but de ces objets, les avantages pour l’utilisareur, etc. : son accord est indispensable.

Conseils pour bien choisir


  • Choisir la forme qui correspond le mieux aux possibilités et aux habitudes du porteur : préférera-t-il une montre, un médaillon ? Les conseils d’un ergothérapeute peuvent être utiles pour prendre la bonne décision.
  • Vérifier les différentes fonctionnalités de l’appareil : comment le porteur peut-il donner l’alerte ? Est-ce facile ? Comment l’aidant reçoit cette alerte (mail, sms…) ? Est-elle claire, accessible ? L’aidants peut-il rappeler facilement ?
  • Se renseigner sur les caractéristiques techniques : efficacité, performance, qualité de la communication, autonomie de l’appareil…
  • Lire les contrats en détails.

Ces appareils sont régulièrement testés par l’Institut national de la consommation (INC — magazine 60 millions de consommateurs) : n’hésitez pas à consulter ces comparatifs.

Partager cet article

Kevin Boisclair

Bonjour, je cherche le meilleur dispositif de localisation gps pour personne atteinte d'alzheimer en résidence pour personne agé qui fugue, sans bouton alerte car il va peser dessus 100x /jour, pouvez vous m'aider dans mes recherches?

Sur le même sujet