Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vieillir en bonne santé

Dossier : incontinence, un budget à prévoir

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Quel budget faut-il prévoir chaque mois ? Quels produits sont remboursés ?

Face à l’incontinence, différentes solutions existent : rééducation, traitement médicamenteux, chirurgical… et l’utilisation de protection, la plus immédiate la plus facile à mettre en œuvre. Attention cependant, car selon la sévérité du problème, elle peut représenter un budget conséquent.

Alors qu’en décembre 2015, la TVA sur les protections hygiéniques était abaissée à 5,5 %, les produits d’incontinence restaient taxés à 20 %, malgré les efforts de certains parlementaires.

Si les dispositifs médicaux (étuis péniens, sondes vésicales, poches collectrices d’urine) sont remboursées par la Sécurité sociale s’ils sont prescrits par un médecin (à 65 ou 100 % selon les causes de l’incontinence), les protections, elles, sont à la charge des personnes concernées, même si, dans certains cas, elles peuvent être couvertes par l’allocation personnalisée d’autonomie.

Où les trouver ?

En pharmacie bien sûr, mais aussi en grande surface, dans les boutiques de matériel médical ou encore en ligne : il existe même des sites spécialisés dans ce type de produits.

En pharmacie, vous pourrez bénéficier de conseils qui vous aideront à choisir la protection la plus adaptée, mais le coût pourra être plus élevé.

A noter : la plupart des fabricants présents en grande surface, comme Tena ou Always, proposent de recevoir gratuitement des échantillons pour vous aider à faire votre choix.

Quel budget prévoir ?

En raison d’une concurrence assez marquée entre les circuits de distribution et les marques (grands industriels et marques de supermarché), mais aussi parce que les besoins peuvent être très différents d’une personne à l’autre, difficile de donner une estimation précise du budget nécessaire.

En moyenne, une serviette coûte environ 30 centimes, un change complet 90 centimes et un sous-vêtement absorbant 1,50 euro.

Pour le budget protections, il faut donc compter entre 30 euros par mois pour une incontinence légère et une petite centaine d’euros pour une incontinence plus lourde, nécessitant des changes complets. Auxquels s’ajoute le prix des crèmes ou pommades conçues pour protéger la peau des zones concernées.

Une somme non négligeable… 

Partager cet article

Sur le même sujet