Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Perte d’autonomie

Echelles individuelles : MMS, IADL, NPI, ADRQL...

Temps de lecture 3 min

0 commentaires

Il existe deux types d’évaluation, les évaluations informelles et les évaluations formelles.

LES EVALUATION INFORMELLES. Elles peuvent être menées par soi-même sur soi-même, par un membre de la famile, voire un service d’aide à domicile.

- Exemple : une dame âgée fait appel à un service d’aide à domicile et réclame une aide pour le repassage. Le directeur de l’agence passe à son domicile et s’aperçoit que cette personne n’a pas tout à fait conscience de ses handicaps et lui propose une aide plus complète à la vie quotidienne. Cette évaluation peut être justifiée, mais elle n’a rien d’officiel et peut être dictée par le souci du directeur d’agence d’élargir la commercialisation de sa palette de services.

- Autre exemple. Une fille qui prend sur elle d’aider sa mère et fait appel en même temps à une aide à domicile pour la toilette ou les repas procède à une évaluation informelle.

Ces évaluations informelles peuvent s’avérer efficaces et bien pensées. Mais sitôt que l’on recherche une aide financière ou un soin adapté, d’autres types d’évaluation doivent être mobilisées. Entrent alors en action d’autres évaluations.

LES EVALUATIONS FORMELLES. Plusieurs types de tests ont été mis au point et validés par l’institution médicale ou administrative dans le but d’évaluer les potentialités physiques et mentales d’hommes et de femmes à tous les âges de la vie.

- La grille Sega donne des indices de « fragilité ». La fragilité n’est pas une maladie, mais peut être la conséquence d’une réduction des capacités d’adaptation et d’anticipation au stress ou au changement d’environnement. Ce test, fait de questions simples, permet de situer des personnes qui ne sont pas encore en perte d’autonomie, mais pourraient y basculer.

-Les tests MMSEversion du Greco, letest de l’horloge et les 5 mots de Dubois ont pour fonction d’évaluer les capacités cognitives (mémoire…)
-Le mini-GDS est une évaluation de l’ « humeur », autrement dit de la dépression, fréquente chez le sujet âgé (“Vous sentez-vous découragé ? Avez-vous le sentiment que votre vie est vide?”…)
- Les 4 IADL(Instrumental Activities of Daily Living) et la nouvelle grille Aggir (Autonomie Gérontologique et Groupes Iso Ressources) sont des outils d’évaluation du degré d’autonomie. Le test psychométrique des 4 IADL explore la capacité à utiliser le téléphone, gérer son budget, utiliser les transports en commun et prendre ses médicaments. La grille AGGIR sert à l’attribution de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Elle évalue un niveau global d’autonomie vis-à-vis des principaux actes de la vie quotidienne.
- Up and go est un test simple et complet pour apprécier l’équilibre statique et dynamique, ainsi que la marche d’un sujet âgé.
- le Mini Nutritionnal Assessment (MNA) est un test d’évaluation qualitatif et quantitatif de la nutrition. Il a pour but de dépister une malnutrition. Un score inférieur à 17 présente est un signe certain de malnutrition. Un score supérieur à 23 indique un bon état nutritionnel. Lire aussi notre article sur le sujet.

- La grille Pathosrépertorie 50 états pathologiques et décline ensuite différents niveaux de soins.

- L’échelle de Zarit, permettant d’évaluer le fardeau des aidants, et sa version plus concise, le mini Zarit. Lire aussi notre article sur le sujet.

- Le Behave-AD (Behavioural Pathology in Alzheimer’s Disease) est une autre échelle d’évaluation comportementale globale.

- Le NPI (Neuropsychiatric Inventory) a pour but de recueilir des informations sur la présence de troubles du comportement chez des patients souffrant de démence. Voir notre article sur le sujet.

- L’ADRQL(Alzheimer’s Disease Related Quality of Life) mesure la qualité de vie liée à la maladie d’Alzheimer.

- Qualidemest un instrument spécifique pour évaluer la qualité de vie de personnes âgées démentes institutionnalisées.

- Doloplusest une échelle d’évaluation de la douleur, et Algoplus est une échelle d’évaluation de la douleur aiguë chez la perosnne âgée présentant des troubles de la communication verbale.

- ou encore l’échelle de Cohen-Mansfield mesurant l’état d’agitation chez le patient âgé.

Partager cet article

Sur le même sujet