Agevillage

La grille AGGIR

ALIMENTATION


Partager :

Les deux variables qui permettent de codifier l'alimentation sont : se servir et manger.

Elles évaluent une double activité partant du fait que les aliments sont préparés en cuisine.
"Se servir" : couper la viande, ouvrir un pot de yaourt, peler un fruit, remplir son verre.
"Manger" : porter les aliments à sa bouche et avaler.

Alimentation à partir de se servir et manger. Pour passer des deux variables précisées plus loin, "se servir" et "manger", à la variable Alimentation simplifiée, on utilise le raisonnement suivant :
- si les modalités de "se servir" et de "manger" sont A : Alimentation est A ;
- si les modalités de "se servir" et de "manger" sont C : Alimentation est C ;
- si la modalité de "se servir" est B et celle de "manger" est C : Alimentation est C ;
- si la modalité de "se servir" est C et celle de "manger" est B : Alimentation est C ;
- dans tous les autres cas : Alimentation est B.

Se servir

Précisions :
- si une personne bénéficie d'un portage de repas, est servie à table ou dans son lit à l'aide d'un plateau, se servir commence au moment où elle prépare les aliments avant de les mettre à sa bouche et de les avaler (couper la viande, peler un fruit ). Mettre le couvert, préparer la table, se retrouve dans les activités de ménage. Il convient d'observer que l'utilisation d'aliments prêts à être consommés (une salade de fruits au lieu d'un fruit à peler, par exemple) rend beaucoup plus autonome.

Exemples :
La modalité est C si une personne ne coupe pas sa viande, n'ouvre pas un pot de yaourt, ne pèle pas un fruit, ne remplit pas son verre. La modalité est B si une partie de ces actes ne sont pas effectués, par exemple, si elle ne coupe pas seule sa viande.

Manger

Porter les aliments et boissons à la bouche et les avaler.

Précisions : Si une personne âgée a une sonde gastrique qu'elle gère elle-même, elle doit être cotée A.

Exemples :
La modalité est C :
- si la personne ne met pas seule les aliments à sa bouche quelle que soit la cause, somatique ou psychique ;
- si la personne n'avale pas, si la personne ne boit pas seule ;
- si la personne ne gère pas sa sonde de gavage.

La modalité est B :
- si la personne doit être incitée à se nourrir et/ou à boire ;
- si elle renverse sur la table ou sur elle des aliments car le repas n'est pas correct à son goût.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

romans

29/10/2015 18:10

GIR


Ce qui est intérèssant c est de noter comment fonctionne la grille GIR établi par les ARS ne correspondant pas au réel besoin car en 6 mois les pathologies peuvent changer , ce décalage ajouter a la baisse des budget entraine invariablement des Hausse sur le tarif hébergement des EHPAD...Celui ci devenant une variable du tarif soin!!!!



Hélène

24/04/2010 11:04

NEW AGGIR


La nouvelle grille est arrivée ? qui prend mieux en compte les troubles de l'initiative (Chez les personnes démentes)



Nadia

02/09/2009 15:09

calcul du GIR


Ces variables discriminantes et illustratives entrent-elles dan sle calcul du GIR ?




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -