Agevillage

Accord de branche pour l'aide à domicile

CFTC et FNAAFP s'inquiètent


Partager :

La CFTC et la Fédération nationale des associations de l'aide familiale populaire (FNAAFP/CSF) s'inquiètent des conséquences de l'aménagement de l' accord de branche pour l'aide à domicile, demandé par le gouvernement, jeudi 10 octobre dans deux communiqués distincts.

Deux communiqués distincts

s'inquiètent des conséquences del'aménagement de l' accord de branche pour l'aide à domicile, demandé par le gouvernement, jeudi 10 octobre dans deux communiqués distincts. "Les explications ministérielles ne manquent pas de reconnaître le rôle (desassociations de maintien d'aide à domicile), mais une fois de plus l'argument financier sert de prétexte pour ne pas passer de la parole aux actes", estime la CFTC.Le ministère des Affaires sociales a indiqué souhaiter un aménagement de cet accord qui entraînerait, selon lui, une hausse de 24% de la masse salariale sur trois ans, dans une lettre adressée à l'Union nationale des associations desoins et services à domicile (Unassad)."Ils oublient que les salariées subissent un blocage de leurs rémunérations depuis 2000 au titre de l'application des 35 heures", dénonce la CFTC.La FNAAFP/CSF souligne également, dans un communiqué, qu'elle n'acceptera pas "que soit remis en cause l'objectif premier de l'accord consistant à sortir de la précarité la grande majorité de nos personnels".Elle souhaite en outre que la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) et la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) soient associées aux négociations, les centres de santé, les soins à domicile et l'aide à domicile aux familles étant également des domaines d'activité intégrés dans l'accord de branche."Sinon le risque est grand de devoir appliquer un accord sans bénéficier des financements complémentaires indispensables", souligne la FNAAPF.Le ministère a indiqué vouloir parvenir à un agrément avant la fin 2002.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -