Agevillage

Le Japon se prépare au choc du vieillissement

Une affaire nationale


Partager :

En 2050, la population japonaise sera passéede 120 à 90 millions d'habitants, dont un tiers auront plus de 65 ans. Toute l'économie se prépare au vieillissement du pays. Cette évolution de la démographie entraîne l'apparition de nouveaux métiers etla mise au point de nouveaux robots. Le Japon se prépare ainsi au vieillissement de sa population. C'est que nous a montré le documentaire de Anthony Dufour et Régis Arnaud réalisé pour ARTE et diffusé le 18 novembre dernier.Partout dans le pays se développe la profession de "home helper", assistant pour personnes âgées. Noboru Takeshita est un "home helper", cinq fois par semaine, il se rend au domicile de Shinzo Takemi, un vieillard immobilisé sur une chaise roulante pour lui apporter un soutien moral et physique indispensable. Les"home helpers" reçoivent une formation très pratique, intégrant la dimension humaine et le respect de la personne âgée. Mais Noboru Takeshita, qui exerce cette noble profession, sait que les ingénieurs préparent son successeur électronique, le robot qui demain apportera soutien moral et physique aux vieillards nippons. Car chez Mitsubishi, on travaille à la mise au point d'un "home helper" robotisé.Dans le domaine du transport aussi, les japonais innovent. Chez Toyota, l'emblème industriel du pays, tous les véhicules ont déjà des options pour les personnes âgées : une marche que se déplie pour faciliter l'accès dans la voiture, unchassis plus bas, un siège qui pivote et sort de la voiture pour faciliter le transfert d'une personne en fauteuil roulant, les exemples d'innovation ne manquent pas.Un quartier complet de Tokyo a vu son paysage urbain complétement modifié et aménagé pour être adapté aux personnes âgées et handicapées : les escaliers et les marches ont été remplacés par des escaliers mécaniques et des rampesd'accès, les passages et voies d'acccès ont été adaptés à la largeur des fauteuils roulants.Autre initiative, des sociétés se sont spécialisées dans le recrutement de personnes âgées. Ainsi, dans une entreprise industrielle de Tokyo, tous les employés ont plus de 65 ans, le doyen a 81 ans ! Plusieurs raisons à ce phénomène : certains retraités ont une petite retraite et ont besoin de complément financierpour vivre, la main d'oeuvre reste intéressante pour les entreprises en terme de charge sociale, enfin les personnes âgées de plus en plus nombreuses peuventcontinuer à jouer un rôleactif dans l'économie du pays.Le Japon, premier pays en espérance de vie, anticipe son papy-boom !



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -