Agevillage

ALERTE au froid intense : Conseils pour les personnes âgées

Que faire si le froid vous atteint


Partager :

Les basses températures, en particulier lorsqu’elles s’accompagnent de vents peuvent provoquer des gelures superficielles, des engelures, voire une hypothermie.

Les gelures superficielles

Les gelures superficielles sont des réactions assez légères au froid. Elles ne sont généralement pas douloureuses. La coloration est blanc-grisâtre. Il suffit alors de frotter la zone concernée ou d’y faire souffler de l’air chaud.

L'engelure

Elle est marquée par une zone de peau blanche ou jaune-gris qui paraît anormalement ferme ou malléable comme de la cire avec un engourdissement des parties exposées au froid, souvent non douloureuse. Lors d’un grand froid, l’engelure peut apparaître rapidement, surtout si la partie exposée est mouillée ou si le vent est important. La gravité peut varier. Les zones affectées peuvent enfler, devenir rouges, présenter des cloques ou saigner.

Premiers soins : Immerger la zone affectée dans de l'eau chaude, mais pas brûlante, la température doit être douce pour les zones non touchées par le froid.Surtout ne pas frictionner la zone atteinte, ni la masser. Cela peut aggraver la lésion.Ne pas utiliser de source de forte chaleur (lampe chauffante, four, feu, radiateur) pour réchauffer.Les zones atteintes sont engourdies et peuvent facilement être brûlées. Il est nécessaire de consulter son médecin. Les gelures graves surviennent lors du gel complet des tissus mous. Les risques sont particulièrement grands les jours où le vent est fort. La peau est insensible, peut devenir bleu-noirâtre et se briser au moindre contact. Il faut appeler les secours rapidement.

L’hypothermie

Si la température corporelle s’abaisse en dessous de 35 °C, les fonctions vitales ne sont plus efficaces. L’hypothermie est très dangereuse parce que ses symptômes apparaissent de façon si progressive que les victimes et leur entourage ne les remarquent souvent que lorsqu’il est trop tard.Il faut savoir reconnaître les premiers signes d’une hypothermie : prononciation saccadée des phrases, difficulté à la marche et tendance à trébucher, perte de jugement puis confusion mentale, perte de coordination des membres, attitude psychologique bizarre, sentiment de fatigue et d’intense frilosité, sensation d’engourdissement progressif et de tension musculaire et éventuellement, perte de conscience puis coma.

Premiers soins : appeler les secours (15 ou 112).
Mettre la personne à l’abri du froid et du vent. Remplacer les vêtements s’ils sont mouillés et couvrir la personne avec des couvertures. Si elle est consciente, lui donner des boissons sucrées, chaudes et non alcoolisées. Ne pas utiliser de chaleur directe, de couvertures électriques ou de bouillottes. Ne pas masser la peau.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -