Agevillage

Diabète

"Insuffisances" de la surveillance médicale des patients en France


Partager :

Le diabète, dont la fréquence ne cesse d'augmenter, nécessite un bon suivi médical. Or celui-ci fait défaut, révèle une étude récente.

Une étude sur le diabète dénommée Entred et publiée mardi 16 décembre, par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), indique que le suivi des malades souffre d'"insuffisances" en France, selon un "premier bilan". Toute une série d'examens sont nécessaires pour assurer un bon suivi médical du diabétique, afin de vérifier que sa maladie est bien équilibrée et prévenir les complications (cardiaque, insuffisance rénale, cécité....). "Le suivi du diabète est globalement insuffisant", relèvent les auteurs.Non seulement la surveillance est nécessaire pour éviter de redoutables complications, mais l’étude indique aussi qu’elle est lacunaire et souffre e disparités régionales. Au chapitre ces déficiences : le contrôle annuel des yeux (unne personne sur deux seulement en bénéficie), du coeur (la pratique d'un ECG ou électrocardiogramme ne concerne qu'une personne sur trois), de l'état bucco-dentaire (à peine un tiers ont eu une consultation dentaire remboursée) ou encore de la fonction rénale, avec un test de dosage urinaire de la micro albuminurie (un diabétique sur cinq).Cette première évaluation porte sur un échantillon représentatif de 10.000 diabétiques adultes relevant du régime général de l'assurance maladie (Cnamts, salariés), et a été opérée au cours du dernier trimestre 2001.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -